• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Documentaires : Qui sommes-nous ?

Le lundi après le Soir 3, deux documentaires, à 23h30 et 0h30, pour porter un regard sur des histoires remarquables, des histoires de société, des histoires de France.
Logo de l'émission Documentaires : Qui sommes-nous ?

“Un Chez Soi D’abord”, un documentaire sur la réinsertion de SDF par le logement à Lille

L'éducateur Greg en visite chez un des bénéficiaires du programme "Un Chez Soi D'abord" / © La Huit Production/France 3 Hauts-de-France
L'éducateur Greg en visite chez un des bénéficiaires du programme "Un Chez Soi D'abord" / © La Huit Production/France 3 Hauts-de-France

Quand l’humanité tient en quelques plans. Quand la générosité se voit dans un regard. Quand le respect s’entend dans un silence. C’est Un Chez Soi D’abord, un documentaire sur la réinsertion de SDF par le logement à Lille 

Par Elise Benoit

Revoir l'émission

La solitude, la maladie, la toxicomanie … autant de facteurs d’exclusion qui peuvent amener des personnes en difficulté à s’isoler et à parfois vivre à la rue. Comment les sortir de la rue et les aider à se se réinsérer ?

Ce documentaire d’Aubin Hellot se faufile, sans aucun artifice, dans la vie d’anciens sans-abris atteints de maladies mentales qui, grâce au programme Un chez soi d’abord, retrouve le chemin de la dignité.

Quand tu es envahi par les voix, suivre un règlement de fonctionnement et vivre en communauté dans un centre d’hébergement, c’est extrêmement compliqué (…) ce qu’on propose dans le « un chez soi », c’est de leur permettre de choisir et de trouver le logement qui leur correspond le mieux, nous explique le responsable de l’Abej.

Amaria témoigne : "Depuis qu’ "Un chez soi d’abord" m’a trouvé mon appartement, je m’y sens bien, j’ai mes marques et je ne risque pas d’y changer." / © La Huit Production/France 3 Hauts-de-France
Amaria témoigne : "Depuis qu’ "Un chez soi d’abord" m’a trouvé mon appartement, je m’y sens bien, j’ai mes marques et je ne risque pas d’y changer." / © La Huit Production/France 3 Hauts-de-France


Écouter et faire confiance, voilà la démarche d' Un chez soi d’abord. Écouter les besoins spécifiques en matière de logement qui ont été verbalisés par le bénéficiaire et lui faire confiance en l’accompagnant dans la gestion de ce logement.

Avec beaucoup de douceur et un sens de l’observation aigu, les éducateurs de l’Abej posent des petites questions aux locataires afin de comprendre où sont leurs difficultés et les aider ainsi à avancer.

Faire les courses, nettoyer son logement, payer les factures, vivre en famille et gérer les problèmes de voisinage, le film nous emmène dans cet accompagnement minutieux fait sur-mesure.  

Dans ce documentaire, trois des bénéficiaires de ce programme ouvrent la porte de leur appartement au réalisateur Aubin Hellot. Sa caméra se pose alors au plus près de ses interlocuteurs qui  l’oublient complètement.

Les confidences se glissent au grès du tournage, Ça fonctionne avec le rythme de la personne, c’est elle qui va nous guider en fait et nous dire que ça va mieux. Elles reprennent leur vie en main et c’est tant mieux, dévoile l’éducateur Greg.

 
À Lille, le programme "Un chez soi d'abord" accompagne les SDF porteurs de troubles psychiques sévères
Un reportage de E. Colin, S. Gurak, B. Deleporte / avec Robert - Greg, équipe d'accompagnement "Un chez soi d'abord" - Sophie, équipe d'accompagnement "Un chez soi d'abord".
 

Un Chez Soi D’abord 

Réalisation : Aubin Hellot
Coproduction : La Huit Production et France 3 Hauts-de-France
 

Entre guillemets, je suis comme tout le monde, je paye mon loyer, mes charges, je paye tout, mais j’ai toujours besoin de vous en tant que béquille pour me situer et m’orienter. Depuis qu’ "Un chez soi d’abord" m’a trouvé mon appartement, je m’y sens bien, j’ai mes marques et je ne risque pas d’y changer. Amaria, bénéficiaire du programme Un Chez Soi D’abord 

 

A lire aussi

Insolite : Comment filmer des enfants ?