• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Documentaires : Qui sommes-nous ?

Le lundi après le Soir 3, deux documentaires, à 23h30 et 0h30, pour porter un regard sur des histoires remarquables, des histoires de société, des histoires de France.
Logo de l'émission Documentaires : Qui sommes-nous ?

Documentaire : Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d’une dynastie

Documentaire : "Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d'une dynastie", ce lundi 3 décembre après Soir 3 / © France 3 Hauts-de-France
Documentaire : "Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d'une dynastie", ce lundi 3 décembre après Soir 3 / © France 3 Hauts-de-France

Les Seydoux, une famille d'industriels et d'hommes d'affaires. Du textile au cinéma, du Cateau-Cambrésis dans le Nord de la France à Paris, suivez l'épopée de cette saga familiale.

Par Elise Benoit

Seydoux ce nom qui rime avec cinéma, talent, argent, production, et réussite.

Un nom affilié aux entreprises Pathé ou Gaumont, entreprises françaises de l'industrie cinématographique couvrant la production, la distribution de films et l'exploitation de salles de cinéma.

Mais Seydoux rime également avec usine, ouvriers, tissage et patrons.
 
Carte postale : Sortie des usines Seydoux / © France Télévisions
Carte postale : Sortie des usines Seydoux / © France Télévisions


Rembobiner le fil et remonter aux origines des Seydoux au Cateau-Cambresis, où une plaque de rue, un château emblème de la famille, une fontaine, des lotissements de briques, témoignent de l’implantation des Seydoux qui ont fait fortune dans l’industrie textile au XIXe siècle.

 Selon la tradition familiale, Auguste Seydoux, mon arrière-arrière grand-père, est arrivé avec sa montre en or dans la poche et dépourvu de tout. Comme beaucoup de Suisse à l’époque, il immigrait pour venir faire fortune en France. Cinquante ans après, il avait fait une fortune importante au point de construire son château au Cateau-Cambrésis, le château du Mérinos. Explique Christian Seydoux

 
Extrait du documentaire : "Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d’une dynastie"
Réalisation : Joëlle Novic Co-Production : France 3 Hauts-de-France, Y.N Production, la cuisine aux images, Prime Entertainment

 

À cette époque, il y a beaucoup de self-made-man, d'industriels ou d'ingénieurs. Et on ne s'improvise pas patron et c'est le cas des Seydoux qui font des études, qui réfléchissent, qui essaient constamment d'améliorer les techniques par soucis de qualité, de rendements et de bonne gestion. Et Auguste Seydoux, en 1834, a inventé lui-même une machine, une peigneuse. Jean-Marc Ghuislin, professeur d'histoire contemporaine

 

Les Seydoux au Cateau-Cambrésis
Les Seydoux au Cateau-Cambrésis
 

Cette usine a occupé plus de 2.000 personnes et ça a été un essor important pour le village de Bousies, dans la mesure où ça a permis d’ouvrir beaucoup de cafés. À un moment, il y avait plus de 100 cafés dans le village. Raconte André Decarne, fils et petit-fils d’ouvriers dans l’usine Seydoux.

 
Avec ces traces dans la ville, le témoignage des habitants du Cateau-Cambresis, la parole des membres de la famille Seydoux, et le regard d’historiens, la réalisatrice Joëlle Novic raconte une ascension industrielle et un déclin.

Déclin, dont une cheminée d’usine dressée sur une friche est le dernier témoin.
 
Extrait 2 du documentaire "Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d’une dynastie"
Réalisation : Joëlle Novic Co-Production : France 3 Hauts-de-France, Y.N Production, la cuisine aux images, Prime Entertainment

 

Les Seydoux étaient des industriels, ils n'étaient pas des financiers qui mettaient leur argent à un endroit donné et qui s'en allaient quand ça n'allait plus. Ils voulaient développer une industrie et étaient fiers de cette industrie et de tous ceux qui ont y contribué,explique Bruno Seydoux.

 
Carte postale du Cateau-Cambrésis
Carte postale du Cateau-Cambrésis

Récit d’une saga familiale avec sa part d’ombre et de lumière.

Les Seydoux au Cateau-Cambrésis, histoire d’une dynastie
 

Réalisation : Joëlle Novic
Co-Production : France 3 Hauts-de-France, Y.N Production, la cuisine aux images, Prime Entertainment

 

Un film amateur naïf et engagé contre le tabagisme