• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© MaxPPP
© MaxPPP

La rubrique "étudiants" de Khadija Abouchan s'intéresse cette semaine au bénévolat chez les étudiants. 

Par Emmanuel Pall

L’engagement étudiant

Grande cause nationale l’année dernière, on compte plus de 1 300 000 associations. Près de 40% des Français donnent de leur temps. On estime que plus d’1/3 des étudiants font partie d’une association.

Où s’informer ?

Les étudiants peuvent s'appuyer sur des interlocuteurs comme les CROUS ou les bureaux de la vie étudiante. Certaines mairies mettent également en place des dispositifs spécifiques de soutien aux initiatives étudiantes (Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes FSDIE, Comité local d’aide aux projets - CLAP. Bien que de nombreux étudiants soient membres d'une association, les étudiants français sont moins nombreux que leurs voisins européens à s'impliquer activement au sein de celles-ci. C'est pourquoi les universités ont souvent une politique de valorisation des associations étudiantes.

L'engagement associatif étudiant… reconnu à la fac !

UE libre, Diplôme universitaire, bonification… de plus en plus d'universités mettent en place des dispositifs pour valoriser et encourager l'engagement associatif et les initiatives étudiantes individuelles ou collectives (culture, sport, citoyenneté,  solidarité, humanitaire…) un véritable plus sur
le CV.

Focus sur l’AFEV

L'Association de la fondation étudiante pour la ville. Créé en 1991, l’Afev, est le premier réseau d’étudiants solidaires intervenant dans les quartiers populaires. Sa vocation, accompagner et aider des jeunes dans les quartiers populaires. Cet accompagnement repose sur un principe simple, deux heures par semaine, tout au long de l’année scolaire, un étudiant bénévole intervient auprès d’un enfant ou d’un jeune (de 5 à 18 ans) rencontrant des difficultés dans son parcours. www.afev.fr


Bénévolat : les étudiants aussi !

 

Le boum de la culture du lin dans l'Oise