• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© Nord Pas-de-Calais matin
© Nord Pas-de-Calais matin

"Les Apports Journaliers Recommandés sont des inventions de l'industrie agro-alimentaire pour nous embrouiller et nous déculpabiliser quand nous achetons des produits transformés et mauvais pour la santé" Rodolphe Picquet

Par Emmanuel Pall

Nous avons évoqué la semaine dernière l'alimentation idéale, le fameux modèle crétois, très riche en poissons, en fruits, légumes et en huiles végétales.

Ce régime est reconnu comme étant le meilleur pour la santé, générant le moins de surpoids, de diabète, de maladies cardio-vasculaires ou de cancers.
Mais qu'en est il des quantités et des calories ? Nous entendons depuis des années que l'on peut manger un peu de tout, mais en respectant les Apports Journaliers Recommandés, les AJR que l'on retrouve sur tous les emballages.

Calories : faut-il se fier aux étiquettes ?



Et bien, je vais être très clair la dessus, je pense que ce concept est absolument débile. Ces AJR sont des inventions de l'industrie agro-alimentaire pour nous embrouiller et nous déculpabiliser quand nous achetons des produits transformés et mauvais pour la santé.  Les fameux produits "plaisir" que j'ai évoqués la semaine dernière.

Je m'explique : les AJR partent du principe qu'un adolescent en pleine forme peut avaler 2000 ou 2500 calories par jour. Si il choisit n'importe quel aliment mais que la somme des calories absorbées est inférieure à 2500, tout va bien. Il peut donc manger de la pâte à tartiner,  du soda, de la pizza, des hamburgers, des barres chocolatées et des sucreries sans aucun souci si la somme des calories ne dépasse pas 2500 calories ... On peut même en déduire que si il décide d'avaler des produits light avec édulcorants et donc sans calorie, il peut en manger de façon illimitée ..... N'importe quoi !

Cette ineptie des AJR qui a pour but de ne se mettre à dos aucun lobby de l'industrie agro-alimentaire et de faire vendre les aliments transformés à forte valeur ajoutée pour la grand distribution est, d'après moi, à l'origine de l'épidémie de surpoids qui touche la population mondiale (et peut être aussi du nombre sans cesse croissant de maladies cardio-vasculaires et de cancers en tous genres).

Revenons à notre régime crétois ou régime idéal.  Ces aliments sont donc non seulement des produits "santé" car ils contiennent des vitamines, des anti-oxydants, des sels minéraux,  des oligo-elements ou des oméga 3 qui nous protègent contre les maladies, mais en plus, ils peuvent être absorbés presque sans limite pour 2 raisons.

Premièrement, ils génèrent naturellement la satiété. Essayez de manger 1kg de blanc de poulet ou de courgettes... Deuxièmement, ces aliments ne contiennent que des sucres très lents, des graisses instaurées et des protéines maigres qui sont utilisés par notre organisme pour reconstituer nos systèmes et très peu pour être stockées sous formes de graisses. Ils ne font donc pas grossir.

Une étude a montré par exemple que les amandes ne faisaient absolument pas grossir alors que leur valeur calorique est très élevée : 9000 calories au kilo. Un projet de loi à d'ailleurs été envisagé récemment pour modifier l'étiquetage des aliments. Projet qui prévoyait d'indiquer aux consommateurs si le produit était un aliment "santé" ou non, et de supprimer les maudits AJR. Ce projet a naturellement été condamné par la grande distribution et l'industrie agro-alimentaire qui voyait diminuer évidemment son chiffre d'affaires sur les produits transformés à forte valeur ajoutée.

C'est vrai que cela aurait été dommage de favoriser la sante publique, l'agriculture locale, l'élevage raisonné ou les artisans de nos villages ....

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”