• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© Pixabay
© Pixabay

Le Dr Rodolphe Picquet, vient nous faire un point, comme chaque lundi dans Nord Pas-de-Calais matin. Aujourd'hui, lutter contre l'ostéoporose cette maladie des os. 

Par Emmanuel Pall

Le maximum de notre capital osseux est atteint entre 20 et 25 ans. Ensuite, notre squelette ne cesse de se decalcifier, très lentement durant l'âge adulte, puis plus rapidement après 50 ans. Les femmes sont plus touchées que les hommes après la ménopause. Il est bien entendu possible de lutter contre cette perte osseuse et ralentir l'ostéoporose. Pour cela, il faut que votre hygiène de vie réponde à 4 conditions :

Il faut que votre alimentation contiennent du calcium. On en trouve dans les fruits, les légumes, les fruits secs et dans l'eau minérale. Les laitages contiennent bien entendu du calcium, mais ne répondent pas aux conditions suivantes. Ils ne permettent donc pas de lutter efficacement contre l'ostéoporose, contrairement à ce que nous dit la publicité... Nous en parlions dans la chronique du 2 novembre dernier, toutes les études indépendantes (c'est à dire non financées par l'industrie laitiere), montrent que les laitages ne permettent pas de renforcer les os à long terme. On constate également que les habitants des pays où l'on consomme peu de produits laitiers présentent 2 à 3 fois moins de fractures liées à l'ostéoporose que les européens ou les nord américains.

Il nous faut de la vitamine D. Celle ci est fabriquée naturellement par notre organisme dès que l'on est exposé au rayons du soleil. Dans les régions où le soleil ne brille pas tous les jours, il faut donc aller la chercher dans notre alimentation (poissons) ou dans des compléments alimentaires.

Il est indispensable que notre régime alimentaire soit alcalin, c'est à dire "non acide". Nous en avons parlé dernièrement, le régime anti-acide correspond au régime "crétois" ou Okinawa", c'est à dire riche en fruits, légumes, poissons, volaille, fruits secs, céréales complètes et huiles végétales. Lorsque notre alimentation, est trop acide, notre organisme est obligé de compenser cette acidité en "pompant" des bicarbonates de calcium dans notre squelette et donc le decalcifier. C'est justement parce que les laitages sont acides que le calcium qu'ils contiennent ne peut - au final - renforcer nos os.

Enfin, il faut solliciter notre squelette en faisant régulièrement de l'exercice. C'est en pratiquant une activité physique quotidienne - même modeste - que nos os deviennent plus gros et surtout plus solides. Il suffit de serrer la main à un agriculteur ou à un maçon pour s'en convaincre. Trente minutes de marche à pied chaque jour suffisent, alors à vos baskets !

Les postiers de Saint-Quentin en grève