© MaxPPP
© MaxPPP

Les beaux jours arrivent. Pour certains, ils sont synonymes de vacances, pour d’autres, ils riment avec travail. Les petits boulots d’été sont en effet l’occasion pour de nombreux étudiants de renflouer leurs poches avant la rentrée ou de financer une partie des vacances.

Par Emmanuel Pall

C’est généralement dès les mois de janvier et février que commencent les démarches pour trouver un job d’été : envois de CV, de lettres de motivation, recherche d’entreprises... En vous y prenant à l’avance, vous pouvez intégrer des entreprises de la grande distribution ou animer des colonies de vacances : des jobs qui, en plus d’être rémunérés, vous permettront d’acquérir une expérience non négligeable pour enrichir votre CV. Cependant, pour les retardataires, des pistes restent à exploiter pour décrocher un job, même à la veille des vacances.

Bouées de secours pour étudiants en mal de job

La période des vacances d’été est propice à de nombreuses opportunités en termes de jobs étudiants que ce soit pour le remplacement des employés en congé ou les besoins accrus de personnels dans les régions touristiques. Pôle emploi et le CIDJ proposent ainsi depuis le mois de mars des 20 000 jobs pour la saison d’été 2016 sur le site internet www.jobs-ete.com. De nombreuses offres sont également disponibles durant toutes les vacances au service emploi du CROUS de Lille. L’antenne de la rue de Cambrai est ouverte tout l’été, assure-t-on au CROUS, "nous avons tous les jours de nombreuses propositions dans l’hôtellerie, l’accueil, le camping même si nous ne savons pas toujours le matin même quelles offres nous proposerons dans la journée… ". Certaines entreprises ne peuvent en effet gérer leur besoin en personnel qu’à la dernière minute : il a suffi d’un été caniculaire tel que celui de l’année dernière pour voir les besoins des restaurateurs et commerçants du littoral augmenter considérablement. Vous trouverez aussi des milliers d’offres sur www.jobaviz.fr, la centrale « job étudiant » du Crous.

Les agences d’intérims : être disponible

Les agences d’intérim proposent tout au long des vacances des missions courtes (deux ou trois jours) mais parfois aussi plus longues. Ce sont des missions bien payées puisque la rémunération prend parfois en compte un treizième mois, des primes ou une indemnité de fin de mission. Il vous suffit de vous rendre dans une agence, armé de votre CV, pour vous inscrire. Ciblez bien celles qui sont susceptibles de proposer des offres en adéquation avec un profil d’étudiant : c’est par exemple le cas des agences spécialisées dans la téléprospection, le téléconseil, l’accueil, l’animation, le secrétariat ou l’industrie. Cette démarche peut toutefois s’avérer contraignante : l’agence peut en effet vous contacter le soir même pour une mission le lendemain à six ou sept heures du matin ! A vous de vous rendre disponible pour multiplier les missions : si vous en refusez plusieurs à la suite, l’agence risque en effet de ne plus rien vous proposer.

Les travaux agricoles : du boulot à la pelle

De mi-mai à début octobre s’échelonne dans toute la France la récolte de nombreux produits agricoles : que ce soit pour les vendanges ou la cueillette des pommes, les agriculteurs manquent bien souvent de main d’œuvre, notamment en fin d’été. Attention : les conditions de travail sont rudes et contraignantes. Mieux vaut être en forme pour y participer et profiter de l’ambiance festive qui accompagne généralement le travail de la journée. Logé sur place ou dans un camping, vous serez payé au SMIC. Pour connaître les besoins locaux, contactez les Pôle emploi des régions viticoles (Champagne, Bourgogne, Alsace, Bordelais, Beaujolais…) et maraîchères.

Saisir les opportunités

De nombreuses animations viennent ponctuellement rythmer la période estivale : festivals, manifestations culturelles, salons… Ces événements génèrent souvent des jobs pour leur organisation (accueil, service…) mais aussi dans les activités locales par le biais du flux touristique qu’ils drainent. Lors de la braderie de Lille par exemple, le premier week-end de septembre, les vitrines des magasins et restaurants du centre-ville fourmillent d’offres telles « Recherche vendeur » ou « Urgent : recherche serveur pour la braderie ». Vous pouvez donc devancer ces demandes en postulant directement auprès des commerçants et restaurateurs dès la mi-août.
Des jobs d'été à la dernière minute !
Khadija Abouchan

Ces organismes resteront ouverts tout l’été. N’hésitez pas à vous rendre sur place pour consulter leurs offres de jobs ou demander conseil pour l’élaboration de votre CV.

CROUS de Lille
74 rue de Cambrai 59043 Lille cedex
Tél. : 03 20 88 66 00 www.crous-lille.fr
Ouvert pendant les vacances de 9h à 12h et de 13h à 16h30 (16h le vendredi)

CRIJ (centre régional d’information jeunesse) Nord-Pas de Calais
2, rue Nicolas Leblanc 59000 Lille
Tél : 03 20 12 87 30  www.crij-npdc.fr
Ouvert pendant les vacances du lundi au vendredi de 14h - 17h.