hauts-de-france
Choisir une région
© MaxPPP
© MaxPPP

Chroniqueuse jeunesse tous les lundis dans Nord Pas-de-Calais matin, Audrey Caudron vous présente cette semaine le Festvial Les Petits Pas à Roubaix. 

Par Emmanuel Pall

Aujourd'hui, Audrey nous invite à découvrir "Les Petits Pas" un festival jeune public dédié à la danse contemporaine et organisé par le Gymnase (Centre de Développement Chorégraphique (CDC)) de Roubaix. Pour sa 11e édition, les festival propose aux enfants (à partir de 3 ans) et à leurs parents une belle programmation de spectacles et d’ateliers participatifs dans plusieurs lieux de la région du 29 janvier au 6 février.

Le Festival Les Petits Pas


- Créé par le Gymnase, à Roubaix, le festival "Les Petits Pas" est le premier festival de danse entièrement dédié au jeune public conçu en France.
- Il propose depuis 2006 une programmation de spectacles, de temps et de formes chorégraphiques pour le jeune public et s'attache à s'ouvrir à un public varié, parfois peu sensibilisé aux spectacles de danse avec des compagnies régionales et d’ailleurs. Il leur permet de découvrir que la danse peut regrouper des univers esthétiques vraiment très variés et peut s'associer à d'autres pratiques artistiques comme la vidéo, le conte, la musique live ou les arts du cirque.
- Cette année,pour sa 11e édition, le festival nous fait découvrir une quinzaine de propositions artistiques à Roubaix (au Gymnase mais aussi à la Condition Publique, à la Manufacture ou au Théâtre de l’Oiseau Mouche), à Tourcoing (à l’Hospice d’Havré), à Villeneuve d'Ascq (à la Rose des Vents), à Armentières (au Vivat) à Lille (à l’atelier Canopé), à Lomme (à la Maison Folie Beaulieu) et à Wambrechies, à Haubourdin ou même à Saint-Omer.

Jeunesse : les sorties de la semaine par Audrey Caudron

Rendez-vous à ne pas manquer


(comptez pour la majorité des spectacles 8 € pour les adultes et 5 € pour les enfants) :

- Les spectacles
  • Au pied de la Lettre au Gymnase du 29 janvier au 2 février Un spectacle à partir de 8 ans créé pour l’occasion : le gymnase a demandé à deux chorégraphes – Ambra Senatore et Loïc Touzé – de s’inspirer d’un écrit de leur choix pour mettre en place un spectacle entre danse, texte et univers sonore.

  • B&B à la Rose des Vents le vendredi 29 janvier Un spectacle à partir de 7 ans librement inspiré de l’histoire de la Bête et la Bête par la compagnie Zampa : Elle, c’est la Belle avec ses talons à paillettes et ses mille et un voiles, lui, c’est un bad boy sorti d’un West Side Story d’aujourd’hui qui se glisse dans la peau de l’horrible Bête. La Bête fera bien des efforts pour se faire remarquer par la Belle, mais celle-ci ne verra rien, ne ressentira rien. Faudrait-il que la magie entre en jeu ? Une chanson peut-elle révéler des sentiments amoureux ? Ici, l’ambiance est proche du concert de rock, dans un spectacle qui fait bien peur, parfois rire et donne furieusement envie de danser !

  • Bang au Vivat d’Armentières le samedi 30 janvier Un spectacle à partir de 6 ans qui explore, par la voix et la danse, la peur sous toutes ses facettes, avec humour et un certain sens de l’absurde. Avec en amont du spectacle : l’épouvantable atelier de la trouille ouvert aux enfants et aux adultes et proposé par le chorégraphe Herman Diephuis : vous inventerez tous les moyens possibles d’exprimer la peur par le corps en mouvement. Postures d’effroi, cri, gloussements d’angoisse, la palette est large !

  • Nui au Théâtre de l’Oiseau Mouche les 1er et 2 février Un spectacle à partir de 3 ans dont je vous ai déjà parlé ici : l’histoire de ce doudou appelé « Nui »  retrouvé sur une plage ! Le spectacle retrace l’histoire des marques et blessures qui ont jalonné la vie de Nui.

- Des performances participatives

Un barcamp « Les stéréotypes de la danse » et le spectacle participatif Partituur à l’Atelier Canopée le samedi 30 janvier
  • Le BarCamp (ou non-conférence) repose sur l’idée de réunir d’une façon informelle des participants sur un thème privilégié autour d’ateliers collectifs. La danse, j’y connais rien ! La danse, c’est pour les filles !? La danse, on n’y comprend rien ! La danse, pratique sportive ou artistique ? Autant de stéréotypes ou d’a priori véhiculés autour de la danse que ce BarCamp vous propose d’aborder par des temps d’ateliers participatifs, une exposition et la performance Partituur.

  • Parttituur, à partir de 7 ans, est un « jeu performatif » dans lequel il n’y a ni artistes-interprètes, ni spectateurs : tout le monde joue ! Muni d’un casque audio, chaque participant accepte ou non de suivre les propositions qui lui sont faites. Le jeu devient une chorégraphie sociale sans cesse renouvelée par le groupe.

  • Le bal Let’s Danse le samedi 6 février au Gymnase de Roubaix. En clôture du festival, un bal mené par la chorégraphe Bérénice Legrand pour tous à partir de 8 ans. Deux danseuses vous guident d’un coin à l’autre du dancefloor et vous ne résisterez pas longtemps à l’envie de vous laisser envahir par la fièvre de la danse ! Entre deux chorégraphies endiablées, il y aura également de quoi réveiller les papilles avec des gourmandises aux allures rock. Le petit plus : Bérénice Legrand recherche des complices, danseurs et cuisiniers en herbe, qui seront invité à participer à des ateliers en amont du bal. Les complices danseurs deviendront au moment du bal les passeurs privilégiés du projet en donnant le pas et l’énergie au reste du public ; les complices culinaires collaboreront à la préparation des gourmandises servies durant le bal.

Voir aussi le programme complet et pour réserver