• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© MaxPPP
© MaxPPP

Certains ophtalmologistes la considèrent comme le mal du siècle. La myopie, la difficulté à lire et à voir de loin, toucherait un jeune sur quatre des 16-24 ans. 

Par Emmanuel Pall

Le professeur Jean-Claude Hache, neuro-ophtalmologiste, est avec nous pour en parler. La myopie caractérise l'oeil qui voit de près. Chez les enfants qui en sont victimes, ces dernier ne voient plus au tableau. Comment peut-on expliquer que les jeunes soient de plus en plus concernés ? La faute à l'utilisation des smartphones et des tablettes ? En partie.

On sait qu'il y a des facteurs héréditaires. Mais, le professeur Hache nous fait part aussi d'une étude dans laquelle, des élèves Turcs dans des classes de secondaire en menuiserie et des classes d'enseignement général. Une étude qui a 20 ans mais qui montre que notre comportement joue sur nos yeux. Les élèves avaient une dioptrie de différence. Imaginez alors aujourd'hui, l'impact des smartphones et ordinateurs aujourd'hui, sur les yeux des adolescents. 

La myopie, mal du siècle ?

 

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC