9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

lundi, mardi, jeudi et vendredi à 9h50
Logo de l'émission 9h50 le matin - Nord Pas-de-Calais

Les chiffres édifiants des allergies, provoquées par la pollution de l'environnement

© MaxPPP
© MaxPPP

Le Dr Rodolphe Picquet, fait le point sur l'augmentation exponentielle des allergies. Et leur cause, la pollution. 

Par Emmanuel Pall

Qu'est-ce que l'allergie ?

Au contact d'un allergène, certaines de nos cellules sanguines (les mastocytes) libèrent des médiateurs comme l'histamine qui déclenchent des réactions allergiques : eczéma, asthme, rhinite, conjonctivite, démangeaisons, urticaire...

Des chiffres édifiants

L'allergie est un véritable phénomène de société émergent. En 1980, 10% de la population en souffrait, en 1999 plus de 30%, les prédictions les plus alarmistes montent jusqu'à 50% d'ici 2025 dans les pays industrialisés de l'hémisphère Nord.

Une maladie moderne ?

On vient de le voir, le nombre de personnes allergiques dans les pays industrialisés augmente de 2% par an environ. Or dans les livres de médecine traditionnelle chinoise écrits il y a plus de 2000 ans, les syndromes allergiques n'existent pas. De plus, dans les archives médicales occidentales plus récentes, très peu d'informations laissent présager que l'allergie existait il y a encore 200 ou 300 ans. Pourtant, la majeure partie de la population vivait au milieu des animaux, de la poussière, des moisissures et des pollens... Comment expliquer cette émergence ?

Stop aux allergies !

Une maladie des pays industrialisés ?

Des études médicales ont montré que les pollens étaient beaucoup allergisants en ville qu'à la campagne. On dénombre également davantage de personnes allergiques à la ville qu'à la campagne. Comment expliquer ce paradoxe ?

L'exemple de l'aluminium

Les chercheurs utilisent l'hydroxyde d'aluminium en laboratoire pour rendre des souris allergiques et tester ainsi de nouveaux traitements. L'aluminium a la particularité de n'intervenir dans aucune réaction biologique chez les êtres vivants ou les végétaux. C'est donc une substance qui nous est totalement étrangère et c'est pour cette raison qu'on l'utilise comme adjuvant dans les vaccins pour favoriser la réaction immunitaire, la fabrication d'anticorps et donc nous protéger plus efficacement.

Des métaux lourds, des polluants, des pesticides...

Il existe probablement des centaines de substances chimiques qui possèdent la même propriété que l'aluminium et qui transforment des produits normalement anodins (fruits, lait, poussières ...) en allergènes puissants. Citons dans le désordre et sans préférence : mercure, hydrocarbures, formaldéhyde, parabens, pesticides, etc.

Lobbying et corruption

Nous en avions parlé sur ce plateau au sujet du nombre croissant de cancers dans les pays industrialisés, il ne se passe pas une journée sans qu'un ouvrage ou une étude médicale ne paraissent pour révéler les effets catastrophiques de la pollution, des métaux lourds ou des pesticides sur notre santé. Les chercheurs et les laboratoires pharmaceutiques mobilisent leurs efforts pour découvrir de nouveaux traitements antihistaminiques, mais aucune autorité politique ou médicale "officielle" ne dénoncent les dégâts provoqués par la pollution chimique de notre environnement. Aujourd'hui, on ne dit plus corruption, on appelle ça du lobbying.

Dr Rodolphe Picquet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes