• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
Des ligres, croisement du lion et du tigre. / © MaxPPP
Des ligres, croisement du lion et du tigre. / © MaxPPP

Les croisements d'animaux c'est quoi ? Des manipulations génétiques tout droit sorties du cerveau malade d'un savant fou ? Pas tout à fait… Il s'agit avant tout de croisements d'espèces qui donneront des hybrides… Le point avec Frédéric Vlaemynck, notre vétérinaire.

Par Emmanuel Pall

Normalement, on définit le terme d'espèce animale par le fait que les individus d'une même espèce (l'homme par exemple) sont interféconds. C'est à dire qu'ils peuvent se reproduire entre eux et donner naissance à un individu lui même pouvant se reproduire avec les individus de l'espèce et ainsi de suite...

Donc un croisement c'est la reproduction de deux individus d'espèces différentes ?
Tout à fait…

Mais c'est contre nature cette affaire…
Plus ou moins, mais en fait vous connaissez déjà bon nombre d'exemple de ce phénomène que l'homme à produit ou qui peut se produire naturellement…

Drôles de bêtes !

Comme ?
Les hybrides sont souvent connus chez les équidés
- le bardot est le croisement de l'ânesse et du cheval
- le mulet (ou la mule) l'inverse : le croisement de l'âne et de la jument
- le zébrâne  : le croisement de l'âne et du zèbre
- le lion et la tigresse donne le ligre
- le loup et la chienne donne le crocotte
Le mot hybride vient du latin ibrida qui désignait le produit du sanglier et de la truie. Un grand nombre d'hybrides existent, autant animaux que végétaux et tous ne portent pas de nom… La plupart du temps le produit de l'hybridation est stérile mais pas toujours et c'est l'un des intérêt de ce phénomène.

Parce qu'il y a un intérêt à l'hybridation ?
Pour l'évolution parfois (très rarement) cela aboutit à une nouvelle espèce (qui pourra donc se reproduire) : c'est un court circuit. En botanique cela aboutit à l'apparition de nouvelles plantes, certaines des céréales actuelles sont souvent des produits d'hybridations passées et c'est très souvent le cas des plantes et fleurs d'ornement. En élevage animal la création d'animaux ne pouvant pas se reproduire et de « qualités » particulières (taille et caractères) avait un intérêt pour obtenir des animaux de travail comme la mule (détrôner
depuis par la motorisation)…

Donc d'accord pour les hybrides… Mais pour les chimères c'est quoi, un monstre de la mythologie ?
À la base oui… et c'est également le nom qu'on à donner aux êtres vivants ayant en même temps deux patrimoines génétiques différents. Lorsque deux animaux se reproduisent, normalement on aboutit à un mélange de gène aboutissant à un animal unique. Pour faire simple : parfois des jumeaux devaient naître mais au début de la gestation les futurs bébés ont fusionnés et donneront un seul bébé exprimant des cellules et des tissus ayant des ADN différents. Chez l'être humain ça arrive parfois (rarement) est peut même conduire à des difficultés de test de paternité/maternité…
Chez l'animal c'est très fréquent chez le ouistiti. On donne également le nom de chimère lorsque l'on modifie le patrimoine génétique d'une bactérie, d'un virus pour obtenir certains médicaments par exemple…

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC