hauts-de-france
Choisir une région
© MaxPPP
© MaxPPP

Rodolphe Picquet, médecin généraliste acupuncteur et homéopathe, est aussi chroniqueur santé de 9h50 le matin, chaque lundi. Aujourd'hui, il souhaite parler de médecine traditionnelle chinoise. 

Par Dr Rodolphe Picquet

1/ La médecine traditionnelle chinoise, comment ça marche ?


La médecine traditionnelle chinoise considère que l'organisme est constitué de 6 grands systèmes qui portent chacun le nom de l'organe principal qui le "dirige". Un peu comme un état divisé en 6 ministères, commandé par un grand ministre. Ces 6 grands "ministères"  sont : le Foie, le Rein, la Rate, le Coeur, le Poumon et le Péricarde (ou Maître du Coeur). Chaque système possède son méridien, sorte de vaisseau qui court sous la peau, ponctué de points de contrôle qui permettent de stimuler ou de freiner le fonctionnement de l'organe. Ces méridiens sont parcourus par l'Énergie (ou Qi). Ces points d'acupuncture et ces méridiens peuvent être stimulés par des aiguilles, par massage ou par des exercices spécifiques (le Qi Qong). En évoquant en septembre dernier les centenaires d'Okinawa, nous avions découvert que l'automassage faisait partie de leurs secrets de longévité. Voici donc quelques points à tonifier quotidiennement pour vivre en meilleure santé.

2/ Le massage des points de l'avant-bras

Au niveau de l'avant-bras, on retrouve les 3 méridiens des 3 organes du haut du corps : poumon, coeur et maître du coeur.

En frottant le bord latéral de l'avant-bras, on stimule le méridien du Poumon dans son ensemble et le point de tonification principal de l'organe (point Xi, le 6P, KongZui). Il est très utile en cas de toux sèche, au début d'une angine ou d'une bronchite ou lors d'une crise d'asthme.
Il existe au niveau du poignet 2 points particuliers :
- le 7P (LieQue), point de réserve de l'énergie Yin qui alimente les 6 grands Organes. Il est très utile pour tous les problèmes ORL ou pulmonaire en cas de coup de vent froid. Il peut aussi soulager les maux de tête et les torticolis.
- le 9P, point de tonification des vaisseaux (artères et veines), il peut être efficace en cas de syndrome de Raynaud par exemple.
© Capture d'écran du Précis d'acuponcture chinoise de l'Académie de médecine traditionnelle chinoise (Pékin)
© Capture d'écran du Précis d'acuponcture chinoise de l'Académie de médecine traditionnelle chinoise (Pékin)
Au milieu du poignet, on trouve le méridien du Maitre du Coeur, système complexe qui protège le coeur des émotions fortes et fait circuler l'énergie du thorax.
- le point 4MC (XiMen), point de tonification principal de ce système, il peut calmer le rythme cardiaque.
- le 6MC (NeiGuan), point très efficace pour gérer le stress et pour traiter les nausées.

Le long du bord interne de l'avant-bras court le méridien du Coeur. Sur ce méridien, au niveau du poignet, on retrouve 3 points très utiles : le 4C (LingTao, point de tonification principal de l'organe), le 5C (TongLi) et 6C (YinXi) qui permettent tous de calmer l'esprit et les palpitations.

© Capture d'écran du Précis d'acuponcture chinoise de l'Académie de médecine traditionnelle chinoise (Pékin)
© Capture d'écran du Précis d'acuponcture chinoise de l'Académie de médecine traditionnelle chinoise (Pékin)
Tous ces points peuvent être stimulés quotidiennement pour améliorer le fonctionnement de ces 3 organes. Ils peuvent être aussi palpés vigoureusement et s'ils sont douloureux, cela peut signifier une perturbation qu'il faudra ensuite traiter.

A la semaine prochaine pour les points de la jambe et des organes Foie, Rein et Rate-Pancréas.

A lire aussi