• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© MaxPPP
© MaxPPP

Jusqu’au 14 février, jour de la Saint-Valentin, la Ligue Française contre la Sclérose En Plaques lance pour la première fois en France la campagne de soutien à la recherche sur la SEP progressive. 

Par Emmanuel Pall

  • Cette campagne comme nous l’indiquions précédemment Wahiba est une première en France ?
Oui, initiée en Australie en 2010, la campagne “Kiss goodbye to MS” (baiser d'adieu à la SEP) a pour but de sensibiliser à cette maladie chronique qui touche plus de 2 millions de personnes à travers le monde, et d’inciter toutes les personnes volontaires à se mobiliser pour faire disparaître cette pathologie.

  • Quelles sont les conséquences et combien de personnes sont touchées par la sclérose en plaques en France ?

La sclérose en plaques est une maladie chronique auto-immune qui touche le cerveau et la moelle épinière. En France, entre 70 000 et 90 000 personnes en sont atteintes. La SEP est la première cause de handicap non-traumatique du sujet jeune (la maladie se manifestant le plus souvent entre 20 et 40 ans). Elle touche deux à trois fois plus les femmes que les hommes. Plus la SEP progresse, plus son impact est important sur les patients et leur qualité de vie : deux malades sur trois sont sans emploi et éprouvent des difficultés à poursuivre leurs activités de loisirs et à mener une vie normale. Il n'existe actuellement pas de traitement permettant de guérir de la maladie.

  • Comment pouvons nous participer à cette campagne ?
Nous avons 3 possibilités d’exprimer son soutien : 1. porter un objet rouge en lien avec la campagne (rouge à lèvre, vêtement rouge, un objet logoté de la campagne), 2. Oser quelque chose qui sorte de l’ordinaire : saut en parachute, une course à la nage, déclamer un poème en public, 3. Associer le plus grand nombre à la campagne en organisant chez soi, avec ses amis ou sur son lieu de travail un événement : dîner, fête, soirée cinéma...

Lutter contre la sclérose en plaques


Merci Wahiba, et si vous souhaitez participer ou aider à la recherche afin de vaincre cette maladie, vous trouverez  plus d’informations sur la page Facebook

La Transbaie en 1989