• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
Un jeu de rôles grandeur nature à Bourges en août 2016 / © MaxPPP
Un jeu de rôles grandeur nature à Bourges en août 2016 / © MaxPPP

Gary Vercruysse remplace ce mardi, dans la rubrique Mieux-Être, Vincent Lemaire. Il nous parle des vertus du jeu : pourquoi jouer fait du bien ? Même quand on est adulte, même au travail...

Par Emmanuel Pall

Justifier et expliquer l'importance du jeu dans le quotidien des adultes, reste encore de nos jours bien difficile ! C'est pourquoi je vous propose de vous partager mon point du vue sur les biens faits du jeu.

Tou d'abord, pourquoi certains adultes aiment-il jouer et pourquoi tant d'autres préfèrent-il regarder la TV ou se réfugier dans un livre ? Aujourd'hui, si vous n'aimez pas jouer, vous êtes dans la norme. Jouer ne fait pas sérieux, jouer c'est perdre son temps d'autant plus dans un monde où le temps compte. Aujourd'hui, jouer quand on est adulte fait dire que ceux qui jouent, sont de grands enfants...

Se comporter comme un grand enfant, c'est mauvais ?

Au contraire, c'est une très bonne chose ! Jouer fait partie du patrimoine humain, autant pour les enfants que pour les adultes. Les lignes sont en train de bouger et chaque jour, le jeu prends un peu plus de place dans l'univers des adultes. A travers le jeu, l'adulte s'autorise à donner droit de séjour à la part d'enfance qu'il a heureusement, conservée au fond de lui et qui contribue fortement à le rendre humain ! Grâce au jeu, il continue à grandir, à élargir le domaine du possible, à affirmer ses goûts, ses plaisirs, à apprivoiser le temps libre.

Le jeu, comme "épreuve" de recrutement

Prendre le temps de jouer !

C'est effectivement le comble du paradoxe, malgré de telles évidences, face à l'esprit de compétition qui nous envahit, à la course contre la montre dans laquelle chacun se trouve entrainé, défendre la cause du jeu, notamment pour les adultes est plus que jamais un combat. Tout d'abord il faut réussir à s'affranchir des expressions suivantes : "je n'ai pas le temps", "je n'aime pas perdre", "je ne comprends jamais les règles", "ça me rappelle des mauvais souvenirs d'enfance", "je n'aime pas les jeux longs"

Pour faire que les adultes se mettent plus facilement à jouer, il est important de se poser la question suivante : si c'était possible, comment réussir à prendre davantage de plaisir dans la vie ? Le jeu est un formidable moyen pour prendre du plaisir au quotidien mais beaucoup de personnes minimisent leur non plaisir par l'argument du manque de temps.

Jeux en entreprises ! 

Oui, c'est une réalité pour beaucoup d'entre-nous et c'est certainement l'occasion de redéfinir notre terrain de jeu. Introduire le jeu en entreprise a de multiples vertus et permet de prendre du plaisir sans son quotidien. J'accompagne beaucoup d'entreprises en me servant du jeu et c'est très efficace pour apprendre à communiquer avec les autres, à transmettre des valeurs, à accepter de perdre, mais aussi se sentir capable de gagner, à offrir, à créer, à afficher ses émotions, à coopérer ! Dès que nous jouons, les liens du groupe sont remodelés, les rires délient et l'inattendu fait son oeuvre. Toute histoire de plaisir est un ciment qui nous entraine vers le meilleur et en réalité, on ne joue pas pour apprendre, mais on apprend par ce que l'on joue !

Quels jeux ?

Les thèmes de jeux n'importent que très peu en réalité. Que ce soit dans le quotidien où on va jouer à un jeu de société, au super héros ou alors dans le monde de l'entreprise qu'on puisse jouer à faire des imitations, du théâtre ou pratiquer l'humour, il y a en a pour tout les goûts... Bien plus que le thème, l'important c'est la conjugaison commune des règles qui porte, véhicule les valeurs. En fait, c'est la pratique des bonnes règles qui changent l'intérieur et le réflexe de l'individu. C'est par elles qu'il est remodelé dans son respect de lui-même, sa croissance personnelle, son respect des autres et ses relations à autrui. Pour conclure, chaque jeu est une terre de rencontre ! Et nous avons besoin de complices pour vivre et de manière consciente ou non, nouer des amitiés et prendre du plaisir.

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française