© France 3 Picardie / Delphine Martz-Blanfuné
© France 3 Picardie / Delphine Martz-Blanfuné

« L’initiative pour l’emploi des jeunes » de la Commission européenne est une aide financière aux États-membres pour l'accompagnement du retour à l'emploi des moins de 26 ans. En France, l'IEJ a été lancée en septembre 2014. Toutes les explications avec Karine Hecquet de Pôle emploi.

Par Gontran Giraudeau

Afin de concentrer l’aide financière sur les régions et les personnes les plus touchées par le chômage et l’inactivité des jeunes, le Conseil européen a approuvé, en février 2013, la création de l'initiative pour l’emploi des jeunes, qui est financée par un montant de 6 milliards d’euros au titre du budget de l’Union européenne.

La Commission européenne a proposé de concentrer l’aide de l’IEJ sur les régions confrontées à un taux de chômage des jeunes supérieur à 25 % et, dans ces régions, sur les jeunes.

Pour les moins de 26 ans inscrits ou non à Pôle emploi

L’initiative pour l’emploi des jeunes cible tous les jeunes âgés de moins de 26 ans sans emploi et ne suivant ni études ni formation et qui sont inactifs ou chômeurs (y compris les chômeurs de longue durée), qu’ils soient inscrits ou non en tant que demandeurs d’emploi.

Il concerne donc autant les jeunes chômeurs indemnisés, qui peuvent être diplômés, que les jeunes « décrocheurs » qui ne fréquentent pas le service public de l’emploi.

La mise en œuvre de l’IEJ en France est partagée entre l’État (212,1 M€) et les Conseils régionaux (98,1M€).
Objectif emploi - Picardie Matin (24/11/2014)