hauts-de-france
Choisir une région
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau

Retrouvez tous les conseils et toutes les informations santé du Dr Céline Vaconsin. Mardi 19 novembre : les dangers du monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore, qui se dégage des appareils de chauffage mal réglés.

Par Gontran Giraudeau

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz particulièrement toxique, responsable d'une centaine de décès en moyenne par an en France. Les symptômes de l'intoxication sont des maux de têtes, des nausées et des vomissements.

Les accidents liés à ce gaz résultent le plus souvent de la mauvaise évacuation des produits de combustion, de l’absence de ventilation dans la pièce où est installé l’appareil, d'un défaut d’entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude ainsi que des inserts, poêles, cuisinières, chauffages mobiles d’appoint, de la vétusté des appareils, de la mauvaise utilisation de certains appareils, de l’incompatibilité des différentes installations présentes dans un même logement.

Su son site internet, le ministère de la Santé rappelle que des recommandations simples peuvent éviter des drames : il est notamment nécessaire de nettoyer régulièrement les brûleurs de de la cuisinière ou de la chaudière à gaz. Les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel doivent obligatoirement présenter le marquage CE et pour certains appareils de cuisson haut de gamme, la marque NF GAZ Sélection. Il est primordial de faire entretenir votre chaudière par un professionnel qualifié.

Il est enfin conseillé d'installer un détecteur de monoxyde de carbone dans les pièces où sont entreposés des appareils à combustion (uisine, garage, salle de bain, une chambre à coucher équipée d'un appareil à combustion etc.).

Pour plus d'informations, il est possible de contacter le centre antipoison et de toxicovigilance à Lille.

Dr Céline Vaconsin, chronique du 19 novembre