• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les conflits de voisinage peuvent dégénérer. Mais avant de sortir l'arme juridique, il faut savoir désarmorcer le conflit dans l'intérêt de tous.

Par France 3 Picardie

Quelques exemples de troubles de voisinage qui ont donné lieu à des plaintes en justice :
  • des bruits en provenance de l'appartement du dessus
  • la lumière d'un enseigne
  • le stockage de paille à proximité de l'habitation
  • l'installation sur une propriété d'un refuge pour animaux abandonnés
  • une privation d'ensoleillement
  • le tapage nocturne
  • la chute d'arbres sur le terrain d'un voisin


Les bons conseils pour garder de bonnes relations de voisinage :
  • ne pas attendre un désaccord pour parler avec ses voisins : si une bonne entente est installée, on peut se dire franchement et poliment ses désaccords en restant amis
  • inviter les voisins chez vous pour discuter et passer un bon moment ensemble
  • ne pas être rancunier
  • se mettre à la place de l'autre et accepter d'écouter ses demandes
  • faire plaisir à ses voisins, se rendre service
  • ne pas se vexer/s'énerver trop vite

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française