hauts-de-france
Choisir une région
© France 3 Picardie / Gontran GIraudeau
© France 3 Picardie / Gontran GIraudeau

Le coup de foudre est un amour d’emblée entier qui remet en cause l’existence même des êtres qu’il frappe. C’est aussi un message phéromonal transmis, d’autres sens et fonctions vont entrer en jeu, faisant appel à notre système limbique, siège des émotions. 

Par Gontran Giraudeau

Comme envoûtés, les êtres frappés par le coup de foudre ne suivent plus les étapes normales du processus d’intimisation et de la connaissance de l’autre, propres à la naissance classique d’une relation. L’effet de surprise court-circuite la réflexion et sidère la pensée.

Le coup de foudre …c’est aussi un message phéromonal transmis, d’autres sens et fonctions vont entrer en jeu, faisant appel à notre système limbique, siège des émotions et héritage des petits mammifères.

Un regard, un sourire et une impression de plaisir enfouie dans notre mémoire affective se réveille, provoquant une décharge de phényléthylamine (PEA), hormone de la famille des amphétamines. Elle agit comme une drogue : on a besoin de voir l’être aimé, de contempler sa photo, de l’entendre au téléphone etc.

Un processus en trois étapes et trois hormones :
  • coup de foudre (PEA)
  • état amoureux (adrénaline)
  • plaisir (dopamine)

Cet élan fusionnel repose sur un ensemble de désirs satisfaits simultanément : complicité, humour, sensualité, sexualité. D’où une « complétude » absolue. C’est-à-dire qu’inconsciemment chacun des partenaires croit se trouver en relation avec un autre lui-même, un jumeau, une image idéale de lui.

Mais le coup de foudre n’est pas qu’un tête-à-tête narcissique, c’est aussi une rencontre paroxystique pendant laquelle l’autre nous touche car, soudainement, il nous apporte ce qui nous manque. Et comme nous n’en avons pas conscience, cet autre est déifié.

Ça n’arrive pas qu’aux autres

Personne n’est à l’abri. La foudre peut frapper n’importe qui, n’importe quand. Et le plus souvent, elle tombe sur ceux qui s’y attendent le moins. Ils en sont si surpris qu’ils subissent de plein fouet ce qu’ils croient être le grand amour. Penser que ça n’arrive qu’aux autres est une erreur, cela peut arriver à tout le monde et à tout âge.

Pris dans une déferlante amoureuse, certains sont prêts à tout lâcher sur un coup de tête, quitter mari ou femme, enfants, travail. S’y attendre incite à plus de prudence, à mieux comprendre qu’il peut s’agir d’une crise, sans prendre immédiatement des décisions radicales.

Psycho - Picardie Matin (05/02/2016)