© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Un rangement efficace permet de se séparer de poids inutiles pour mettre en place un réel changement dans sa vie. Ce travail permet de développer une meilleure connaissance de soi. Explications avec Eugénie Adam, psychologue-clinicienne.

Par Eugénie Adam

Le rangement est devenu un sujet à la mode. En effet, la société de consommation dans laquelle nous évoluons nous incite à posséder beaucoup pour exister, ce qui nous distrait de l’essentiel.

Notre maison, notre appartement, c’est notre intimité, il reflète notre identité, notre inconscient et révèle notre psychologie. D'ailleurs, ranger sa chambre est notre première initiation à l’ordre et à l’intégration des règles sociales.

Rangez, c'est bon pour le moral ! - Picardie Matin (30/09/2016)
Un rangement efficace permet de se séparer de poids inutiles et encombrants afin de mettre en place un réel changement dans sa vie. S’il est bien fait il n’aura pas à être renouvelé trop souvent. Nous avons chacun notre logique de rangement, ce travail de rangement permet de développer une meilleure connaissance de soi. Explications avec Eugénie Adam, psychologue-clinicienne.

 

Ranger comme clé du bien être

Le fait de ranger est bénéfique pour le bien-être pour plusieurs raisons :
  • cela permet de se recentrer sur soi, d’organiser nos pensées
  • c’est mettre de l’ordre dans son environnement
  • c’est prendre le contrôle sur l’exterieur et donc sur soi
  • cela demande de la volonté, met en évidence mes peurs et mes angoisses (je garde de vieux objets, des choses que je n’utilise jamais de peur d’oublier une partie de ma vie)
  • cela permet de se débarrasser du passé
  • cela permet de trouver une forme de paix interieure

 

Dans toutes les cultures

Toutes les cultures donnent beaucoup de valeur au « grand ménage », qui permet de se débarasser du superflu, de ne garder que ce qui est utile dans la vie ici et maintenant. Il est vu comme un processus de purification. Ranger, c’est attribuer une place aux choses dans notre vie, donner un sens aux objets et donc se poser des questions sur soi, la relation que l'on entretient avec ses objets.

 

Le rangement comme obsession

Le rangement peut aussi être une tentative de contrôler à l’extrême : cela permet de mettre à distance les sentiments qui seraient liés aux objets et évite de s’interroger sur ce qu’ils représentent pour nous ou les émotions qu’ils génèrent.
 

Le désordre comme processus créatif

Certaines personnes apprécient leur « bordel organisé », il est souvent un moyen d’exprimer leur singularité.
 

Comment ranger efficacement ?

  • Je m’interroge sur mes motivations (j’ai envie de ranger mon dressing pour être plus efficace le matin, j’ai envie d’avoir un espace pour jouer avec mes enfants...).
  • Etre seul(e) (évite le sentiment de culpabilité ou le sentiment d’être jugé).
  • On trie les objets par catégorie et on les met au centre de la pièce (les vêtements, les papiers, les livres...). Permet de faire le point sur ce que l’on possède.
  • Organiser de manière pratique, il sera plus facile de remettre les choses à leur place.
  • Faire le maximum en un minimum de temps.
  • Ne garder que ce qui me procure du plaisir dans le présent.
  • Se séparer des objets que je n‘aime plus.