Thibaut Rysman, Dr Céline Vaconsin, médecin généraliste et Dr Santhi Samy Modeliar, médecin réanimateur. / © France 3 Picardie / Gontran Giraudeau
Thibaut Rysman, Dr Céline Vaconsin, médecin généraliste et Dr Santhi Samy Modeliar, médecin réanimateur. / © France 3 Picardie / Gontran Giraudeau

L’anévrisme est une une dilatation localisée de la paroi d'une artère aboutissant à la formation d'une poche de taille variable. Les conséquences, en cas de rupture anévrismale, peuvent être fatales.

Par Gontran Giraudeau

L'aorte est est la plus grande et la plus grosse artère de l'organisme. Elle naît du ventricule gauche du cœur et s'étend dans le thorax jusqu'à l'abdomen. Elle se divise ensuite en deux artères plus petites pour irriguer les jambes. Un anévrisme aortique abdominal (AAA) est un gonflement ou une dilatation d'une partie de l'aorte abdominale.

Santé - Picardie Matin (17/05/2016)


L'importance du dépistage

Lorsqu'un anévrisme augmente de volume, le patient (ou son médecin) peut observer une pulsation au milieu ou dans la partie inférieure de l'estomac du patient, des douleurs lombaires ou une sensibilité à la palpation du thorax. La plupart des anévrismes abdominaux sont décelés lors d'examens médicaux systématiques.

La mortalité liée aux AAA rompus est importante. En effet, 80 % des patients ayant un anévrisme aortique abdominal rompu décèdent avant l'hospitalisation ou en phase péri-opératoire, alors que le taux de décès lors des interventions programmées (AAA non rompus) est inférieur à 5 %. Le dépistage permet une réduction significative de la mortalité

Le dépistage passe par un examen simple, indolore, efficace et non invasif : l'échographie.


Les facteurs de risque

  • avoir des antécédents familiaux
  • être agé de plus de 60 ans
  • fumer
  • être atteint d'hypertension
  • avoir un taux de cholestérol élevé
  • avoir des artères obstruées


 

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains