Julie Poirier et Anne Bonamy, directrice du Mémorial de l'internement et de la déportation à Compiègne, le mardi 24 novembre. / © France 3 Picardie / Gontran Giraudeau
Julie Poirier et Anne Bonamy, directrice du Mémorial de l'internement et de la déportation à Compiègne, le mardi 24 novembre. / © France 3 Picardie / Gontran Giraudeau

Près de 45 000 personnes ont été internées au Camp de Royallieu à Compiègne entre 1941 et 1944 : des prisonniers politiques, des résistants, des Juifs et des civils russes ou américains. Ces derniers sont au cœur d'une nouvelle exposition Les internés oubliés du camp B de Royallieu.

Par Gontran Giraudeau

Parmi les milliers de personnes internées à Compiègne se trouvaient 500 civils américains, arrêtés uniquement à cause de leur nationalité.

L'exposition Les internés oubliés du camp B de Royallieu présente le quotidien de ces hommes, nord et sud-américains, privés de liberté entre décembre 1941 et août 1944. Elles propose des documents et objets exceptionnels, issus des collections du Mémorial de l'internement et de la déportation ou prêtés par les familles.

Le Mémorial de l'internement et de la déportation - Camp de Royallieu
  • 2 bis, avenue des Martyrs de la Liberté - 60200 Compiègne
  • 03 44 96 37 00
  • www.memorial-compiegne.fr
  • ouvert tous les jours de 10 heures à 18 heures, sauf le mardi et les 25 et 31 décembre


Un p'tit coin de Picardie - Picardie Matin (24/11/2015)

 

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains