• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau

La popularité du pélerinage à la Vierge d'Albert en fait depuis plus d'un siècle la « Lourdes du Nord ». Épicentre de cet événement, la basilique Notre-Dame de Brebières inaugurée en 1897, comme nous l'explique en picard Jean-Marie François avec l'Agince pour ech picard.

Par Gontran Giraudeau

À Albert, on peut voir se dresser vers le ciel la belle basilique Notre-Dame de Brebières. La légende raconte qu'au Moyen-Âge un jeune berger aurait découvert à cet endroit une statue de la Vierge, statue baptisée « La Madone à la brebis », d'où le nom de Brebières. Ce fut le début d'un grand pèlerinage, chaque année, le 8 septembre.

Ce pèlerinage attirait tellement de monde, qu'en 1882 le curé d'Albert, Anicet Godin, eut l'idée de remplacer l'église existante, trop petite, par une grande basilique. Et c'est l'architecte amiénois Edmond Duthoit qui fut choisi. Duthoit a beaucoup voyagé : son idée était de dresser une basilique dans le style néo-byzantin, en briques et de mélanger les styles.

Par exemple, le clocher d'Albert ressemble à un minaret de Tlecem, en Algérie, ou bien de Séville en Espagne. Edmond Duthoit s'inspirera également des basiliques de Syrie, d'Italie, de Sicile, de la mosquée de Kairouan, en Tunisie.

La basilique terminée en 1897, les pèlerins accourèrent toujours par milliers, ce qui poussa en 1901 le pape Léon XIII à la qualifier de « Lourdes du Nord ».

Le 15 janvier 1915, le clocher fut touché par un obus allemand. La vierge dorée, du sculpteur amiénois Albert Roze, bascula et pencha, mais ne tomba pas ! Cette image fera le tour du monde sur des cartes postales. De cet événement naquit une prophétie : les Albertins, les soldats français et britanniques disaient : « Quand la Vierge tombera, la guerre finira ! »

Trois années passèrent sans que la Vierge ne tombe. La statue chuta finalement au mois d'avril 1918 quelques mois seulement avant la fin du conflit.

Après guerre, la basilique fut reconstruite à l'identique par Louis Duthoit, le fils d'Edmond entre 1927 et 1931.

Une histoire de picard - Picardie Matin (12/11/2015)

 

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC