• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau
© France 3 Picardie / Gontran Giraudeau

Il n'y a pas que le joueur de flûte qui puisse contrôler les animaux. Sylvestre le violoneu a réussi à faire danser des loups ! Une histoire mereilleuse comptée par Jean-Marie François, en partenariat avec l'Agence pour euch picard.

Par Gontran Giraudeau

Un soir, Sylvestre le « violoneu », revenait d'une noce. Il traversait la forêt, quand tout-à-coup, il sentit des yeux dans son dos. À quinze pas derrière lui, se trouvaient cinq loups, la gueule grande ouverte, leurs babines retroussées, leurs crocs en avant, leurs yeux qui luisaient dans le noir.

Sylvestre prit dans sa musette la flamiche aux poireaux qu'on lui avait donnée à la noce et la jeta le plus loin possible. Les cinq loups sautèrent en l'air, avalèrent la flamiche et se rapprochèrent encore. Le violoneu eut une pensée pour sa femme et son fils et se mit à jouer un dernier morceau.

À ce moment-là, les loups, comme ensorcelés, se redressèrent et commencèrent à tourner autour du musicien, au rythme de la musique. Sylvestre interpréta tout son répertoire, attirant toutes les bêtes de la forêt : petits lapins, lièvres, sangliers, biches, écureuils, hiboux dansant en farandole. Soudain, ce furent aussi les petits gobelins, les lutins de la forêt, qui sortirent de leurs trous. La fête dura toute la nuit.

Enfin, la Dame Blanche de la forêt, avec ses yeux de lune, et ses cheveux d'argent s'approcha de violoneu, le regarda dans les yeux. Le musicien, surpris, cessa de jouer. Les gobelins, les bêtes, les loups cessèrent de tourner. D'un trou au pied d'un chêne, la Dame Blanche sortit un violon magique et le donna à Sylvestre. À cet instant, le coq chanta trois fois, le soleil se leva et les bêtes, les loups, les gobelins, la Dame Blanche rentrèrent dans le bois.

C'est ainsi, qu'avec ce nouvel instrument, Sylvestre devint le violoneu le plus célèbre de toute la Picardie.

Une histoire de picard - Picardie Matin (01/10/2015)

 

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française