hauts-de-france
Choisir une région

Samedi et vous

le samedi à 16h15
Logo de l'émission Samedi et vous

“Samedi et vous” à Zuydcoote : le carnaval existe-t-il ailleurs qu’à Dunkerque ?

© CHRISTOPHE VANDERCAM / BELGA MAG / BELGA/AFP
© CHRISTOPHE VANDERCAM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Un problème technique nous a empêché malheureusement de diffuser l'émission en direct Samedi et Vous.

Par Judith Hembert

Les trois coups du carnaval de Dunkerque ont été donnés samedi soir avec le fameux bal du chat noir. C’est parti pour trois mois de fête, de chapelles, de chants et de couleurs.
C’est parti pour l’un des événements les plus marquants de l’année pour la région.

Chat noir

C’est un moment tellement attendu par les dunkerquois, le lancement du carnaval. Traditionnellement, c’est le bal du chat noir qui lance…le bal des festivités. Samedi dernier, dans une salle du Kursaal de Dunkerque qui jouait à guichets fermés, des milliers de carnavaleux se sont réunis pour se retrouver…enfin !
Pierre Vancoppenolle, dit « Pierrot tout seul », carnavaleux depuis les années 80, ne cache pas son enthousiasme : « C’est une histoire d’amour le carnaval ! On va évacuer tous les souçis de l’année. Mais il  y a une période pour y rentrer et une pour sortir. Le carnaval dure de plus en plus longtemps mais il ne faudrait pas qu’il s’allonge plus… ».
Cette année le carnaval a donc débuté le 8 février. Il se terminera le 6 avril prochain avec la bande de Bergues.


Et demain ?

C’est une première. Samedi dernier, lors du bal du chat noir, les 26 tambours majors actifs et les trois membres d’honneur se sont réunis pour créer la confrérie des tambours-majors du carnaval de Dunkerque. A sa tête, le tambour-major de Dunkerque, intronisé en 2011, Pascal Bonne, alias Cô Boont’che. L’objectif de la confrérie : « remettre les choses en place » selon Cô Boont’che, «  se mettre au travail dès maintenant pour remettre en avant nos valeurs et nos traditions, attention aux dérives. Notamment pour les jeunes par rapport à l’alcool, mais aussi par rapport aux gens qui viennent de l’extérieur ».

En danger le carnaval ? Non répond Cô Boont’che, « on y tient à notre carnaval, donc on se met au travail dès maintenant ». «Il faut resserrer les boulons »  confirme Pierrot tout seul, « on ne peut pas s’improviser carnavaleux, sinon ça peut-être dangereux ». Selon Joël Cau, Président de l’association des 28, qui regroupe les 18 associations carnavalesques et les 18 communes avoisinantes Dunkerque, «on devrait apprendre le carnaval dans les écoles ».

 / © Tonton Scotish
/ © Tonton Scotish

La bande de Zuydcoote

Est-ce que le carnaval existe ailleurs ? Exceptionnellement, on « décentralise » ce week-end. Samedi 15 février, à 16h20, sur France 3 Nord Pas-de-Calais et France 3 Picardie,  l’émission Samedi et Vous parlera carnaval, non pas à Dunkerque, mais à Zuydcoote, à quelques kilomètres de la cité de Jean Bart. Pendant une demi-heure, nous évoquerons la tradition carnaval et l’amour que les dunkerquois ont pour ce rendez-vous historique, mais aussi les autres carnavals, moins connus et moins fréquentés.

 / © Marie-Candice Delouvrié
/ © Marie-Candice Delouvrié

Vous verrez aussi l’histoire du carnaval, son origine, quel est son lien avec les pêcheurs à Islande. Nous serons également au cœur de la bande de Zuydcoote. Marie-Candice Delouvrié nous fera vivre le lancement de la bande de Zuydcoote, sa bande, mais aussi, évidemment, une chapelle…
On vous attend samedi à 16h20, venez faire carnaval sur France 3.

Les invités de "Samedi et Vous"

Nous accueillerons autour de la table Joël Cau (président de l’Association des 28), "Pierrot tout seul" (amateur et passionné du Carnaval de Dunkerque), Jean-Charles Bayon (photographe Dunquekois, retraité depuis peu de "La voix du Nord"), Pascal Boone appelé "Co Bont'che" (Tambour Major de Dunkerque); Ce sera l'occasion de revenir sur l'histoire du Carnaval de Dunkerque et de redécouvrir ses codes ainsi que les nombreuses associations carnavalesques présentes dans toutes les communes alentour de Dunkerque. Marie-Candice Delouvrié, au cœur de la bande de Zuydcoote, nous fera vivre en direct le carnaval de l'intérieur :  la chapelle chez  Alain Clercq (habitant de Zuydcoote) qui nous ouvre les portes de chez lui, une rencontre avec Ludovic Decooninck (tambour Major de Zuydcoote), la bande, la fête, la clique …