hauts-de-france
Choisir une région

Samedi et vous

le samedi à 16h15
Logo de l'émission Samedi et vous

Rentrée de Samedi et Vous à Wissant : sur la plage, 7000 coureurs !

© Page Facebook Trail de la Côte d'Opale
© Page Facebook Trail de la Côte d'Opale

Rentrée de Samedi et Vous à Wissant : sur la plage, 7000 coureurs ! Samedi, à 16h15, sur France 3 Nord Pas-de-Calais et France 3 Picardie, votre émission Samedi et Vous fait sa rentrée avec le lancement de la neuvième édition du trail de la Côte d’Opale. Un vrai succès populaire.

Par Judith Hembert

Revoir l'émission

7000 coureurs sur la plage

C’est devenu un rendez-vous incontournable dans la région Nord Pas-de-Calais. Ce week-end, sera donné le départ de la neuvième édition du trail de la Côte d’Opale / Pas-de-Calais. Le décor : la terre des 2 caps à Wissant, entre le Cap Blanc Nez et le Cap Gris Nez. Les acteurs : 7000 coureurs qui s’aligneront sur plusieurs courses. Une nocturne dès vendredi soir pour se mettre dans l’ambiance. Le samedi, une course nature de 14 kms est au programme, ainsi qu’un parcours de 7 kms. Le dimanche, place aux courses phares avec le 21, 31, 42 et 62 kms, avec des milliers d’anonymes mais aussi les tous meilleurs de la discipline. Sur le www.trailcotedopale.com, tous les renseignements et les conseils pour vous préparer.
 

« C’est beau… »
 

Paroles d’anonymes, ou presque. Gonzague Vandamme, journaliste à France 3 Nord Pas-de-Calais, participera cette année à son 6ème trail. Pourquoi choisir cette course ? « Parce que c’est beau, tout simplement. La plage, la montée du Cap Blanc Nez, la campagne, le paysage varie, c’est plus marrant qu’un marathon ».
Pour avoir comparé les deux, cet amoureux de la région peut faire le comparatif. « Cette année je m’aligne une nouvelle fois sur le 31 kms. C’est finalement 11 kms de moins qu’un marathon mais on met plus de temps, dans les 3h45 en ce qui me concerne. Mon objectif c’est de le terminer en 3h30 sur ce trail».
Son moment préféré ? « La montée du Mont de couple, le point culminant du parcours. Après, c’est la descente, là c’est vraiment sympa, sauf sur la fin et le passage dans les dunes et dans le sable, là c’est horrible ! ».
Et au niveau préparation ? « Euh…le souçi c’est que le trail arrive après les vacances donc c’est compliqué… ».

 

 / © JL Douchet
/ © JL Douchet

« L’adrénaline du départ »



 / © JL Douchet
/ © JL Douchet
François Reecht ne raterait pas ce rendez-vous pour rien au monde. Il fera partie de ces 7000 coureurs anonymes qui s’aligneront ce week-end sur la plage de Wissant. Pour la quatrième année consécutive, il pourra fouler le sable de la plage, « son moment préféré ». « Ce que j’affectionne le plus, c’est le départ, il y a une vraie adrénaline à cet instant, une vraie émulation, tous ces gens à côté de toi, c’est génial ! ».
Le plus difficile ? « Sans conteste, les dunes, en fin de parcours, c’est un passage assez court, mais un véritable casse-pattes. »
Son meilleur souvenir ? « Le franchissement de la ligne d’arrivée avec mon meilleur pote lors de mon premier trail il y a quatre ans, un très bon moment ».
Pour avoir testé également les courses sur route, ce nordiste d’adoption et de cœur a sa préférence : « C’est sans conteste le trail que je préfère, c’est moins ennuyant que les courses

BA Trail Côte d'Opale