• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h20
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Antoine de Maximy, documentariste : « Et si ça dérapait vraiment ? »

© FTV
© FTV

Un baroudeur qui ne quitte jamais sa veste rouge. Antoine de Maximy n'a pas besoin de dormir chez vous pour que vous le connaissiez. C'est lui qui vous emmènne chez des inconnus du monde entier avec ses petites caméras. Aujourd'hui il prépare une fiction grâce à un financement participatif.

Par Madison Mouquet

Depuis plus de 35 ans, Antoine de Maximy parcourt la planète pour réaliser des documentaires. Ses pas l'ont conduit dans plus de cent pays dans des endroits aux conditions extrêmes, comme les profondeurs de l'océan Pacifique en sous-marin d'exploration par 5000 mètres de fond, dans les gigantesques cathédrales de glace de la calotte glaciaire du Groenland et sur les sommets enneigés du Pérou à presque 7000 mètres d’altitude.
 
Antoine de Maximy, documentariste : « Et si ça dérapait vraiment ? »

Ses documentaires diffusés sur France Télévisions, Canal Plus, National Geographic ou encore Discovery, ont obtenu une cinquantaine de prix.

Bien sûr que j'ai eu peur parfois, il faut surtout que ça ne se voit pas. Quand on est dans des situations comme ça, comme la fusillade à Sainte-Lucie, on sait pas ce qui va se passer.

Actuellement Antoine de Maximy fait le tour du monde, seul, pour la série J'irai dormir chez vous, produite par Bonne Pioche Télévision. Son but : aller dormir chez les gens, de parfaits inconnus qu'il rencontre au hasard, sans aucune préparation.

Je suis déjanté et super sérieux, sinon cette émission n'existerait pas.

Il se lance désormais dans une fiction J'irai mourir dans les Carpates : « Je me suis retrouvé tellement régulièrement dans des situations qui devenaient un peu scabreuses que je me suis dit : mais qu'est-ce qui se passerait si ça dérapait vraiment ? Ou même si simplement je disparaissais. Donc c'est le point de départ de mes réflexions et puis surtout de l'histoire de fiction que je veux faire. ». Un film qu'il souhaite réaliser grâce à un financement participatif.
 
Antoine de Maximy prépare une fiction : J'irai mourir aux Carpates

 

Les clefs de Mat Bastard