• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker !
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Le comédien Philippe Torreton raconte son deuxième roman, “Jacques à la guerre”

Philippe Torreton parle de son nouveau roman "Jacques à la guerre" / © France 3 Hauts-de-France
Philippe Torreton parle de son nouveau roman "Jacques à la guerre" / © France 3 Hauts-de-France

Sincère, ému, généreux. Le comédien Philippe Torreton se dévoile et nous présente son nouveau livre « Jacques à la Guerre ». 

Par Elise Benoit

"Jacques à la guerre"

Philippe Torreton s’installe avec gentillesse et générosité sur le plateau de "Vous êtes Formidables".

Ancien sociétaire de la Comédie-Française, il est l’acteur des films L627, Les chevaliers du ciel ou  Capitaine Conan, pour lequel il a reçu le César du meilleur acteur en 1997.

Le comédien a choisi d’offrir à l’émission les traditionnels bonbons à la menthe qu’il garde toujours précieusement dans sa poche. 

Une ritournelle gustative qu’il tient de sa grand-mère qui cachait toujours un peu d’alcool de menthe dans sa besace.

"J’ai introduit ça à la Comédie-Française quand j’y suis allé, car ça réveille ! (…) Ça donne le LA avant de jouer. C’est énergisant."

Les clins œils à son passé, à ses aïeux, c’est tout le travail d’écriture du romancier. Après "Mémé ", Philippe Torreton nous présente son nouveau roman "Jacques à la guerre"

 
Philippe Torreton dans "Vous êtes Formidables"
"C’est un hommage, c’est un dialogue avec mon père. Mon père fait partie de ces millions de gens, taiseux qui ne se racontent pas."


Avec délicatesse, Philippe Torreton raconte une histoire, celle de son père Jacques. 

Jacques est un enfant qui a subi les affres de la Deuxième Guerre Mondiale en Normandie. Puis, tout jeune adulte, il est envoyé en Indochine où l’absurdité du monde lui saute aux yeux. "Jacques à la guerre" cherche à comprendre comment un homme simple, qui aspire à une vie calme, peut réussir à vivre avec la violence de la guerre. 

"C’est un roman inspiré de la vie de mon père entre 1939 et 1955. Donc c’est 16 ans, 16 ans que mon père estime être 16 ans de guerre. C’est un roman parce que je parle à sa place, j’invente les parts manquantes de sa mémoire défaillante ou embourbée dans les mêmes souvenirs."

Dans ce roman, Philippe Torreton parle donc de son père, mais aussi des non-dits ou de l’âge qui passe, des souvenirs qui s’envolent ou des histoires qui marquent

"C’est un hommage, c’est un dialogue avec mon père. Mon père fait partie de ces millions de gens, taiseux qui ne se racontent pas." 

Une absence de dialogue, un manque d’explications. Un besoin de comprendre aussi ou celui de combler les vides. Philippe Torreton prend la voix de son père pour pallier tout ça. Il imagine et tricote des dialogues entre eux. 

Dialogues qui n’ont jamais existé, mais qui deviennent salvateurs pour le romancier et pour son lecteur.

"Pour les générations d’après (après la Guerre d’Algérie ou celle d’Indochine), la guerre continue chez nous. Elle continue de façon différente ou larvée (…) mais elle continue. Une date ne s’arrête pas à la date qu’il y a dans les livres d’Histoire."

 
La première phrase du roman "Jacques à la guerre" lue par son auteur philippe Torreton
 

Si j’avais été maçon, j’aurais construit une maison pour mon père. Comme je suis comédien dans un métier d’expression, j’écris un livre pour lui rendre hommage. 

 

La fiche signalétique de Philippe Torreton


Sa devise fétiche est Essayons !, il regarde en boucle le film Délivrance et est complexé par son corps et ses cheveux. Pour découvrir son juron favori, regardez la vidéo.

 
Philippe Torreton se dévoile
 

Je suis très contemplatif. J’aime bien regarder les gens travailler car tout est inspirant. La vie des gens me passionne.

 

Revoir l’émission Vous êtes Formidables avec Philippe Torreton

 
"Vous êtes Formidables" du 21 septembre 2018 avec Philippe Torreton

 

A lire aussi

Le filmeur du dimanche