Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker !
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Le duo lillois Polyandres chante “Only When I Sleep” de The Corrs

Le duo Polyandres au Café Diskaire à Lille / © France 3 Hauts-de-France
Le duo Polyandres au Café Diskaire à Lille / © France 3 Hauts-de-France

Une voix lumineuse, un son épuré, des rythmes venus d’ailleurs. Un violon, une guitare, des samples, c’est le duo lillois Polyandres qui reprend "Only When I Sleep" de The Corrs. Nous avons été transportés.
 

Par Elise Benoit

La cover de Polyandres


Polyandres a choisi l’intimité du bistrot lillois "Le Café Diskaire" pour nous proposer leur reprise version post-folk atmosphérique "Only When I Sleep" de The Corrs.
 
"Only When I Sleep" de The Corrs version Polyandres
Jérôme Dujardin, Cécile Montpellier, Fabienne Pureur, Bruno Weill

On voulait un morceau qui tranchait avec notre univers, mais qui s’accordait avec les instruments qu’on pratique, explique François Haverland


Polyandres, qui sont-ils ?


"En grec, Polyandres, ça veut dire plusieurs hommes. On est deux, ça marchait plutôt bien," indique Maxime Szczepanek.

 
L'interview de Polyandres



Polyandres est la conjugaison de deux univers. La rencontre du violoniste, Maxime Szczepanek, et du guitariste et chanteur François Haverland. Un soir de 2016, le temps d’un concert improvisé dans "Le Café Diskaire", la symbiose se fait. 

Les deux Lillois décident ensuite de continuer ensemble la création. Et depuis, avec Polyandres, ils proposent une narration souvent mélancolique, parfois solaire et nerveuse.

"On écrit toute la musique à deux. L’un de nous vient avec une idée, une structure, on jam dessus. On essaye de créer quelque chose de vraiment collégiale. Pour les textes, c’est moi qui écris, mais parfois Maxime vient avec une idée, une histoire. Il me la raconte et j’essaye d’écrire en fonction de ça", explique le chanteur François Haverland dans notre émission 9H50 du 16 juin 2017.

Maxime Szczepanek ajoute "Tous nos samples ne viennent que de nos instruments. Je fais des pizzicati de violon en grattant la corde au doigt. Ça fait une structure rythmique qu’on essaye de faire sonner comme une boucle rythmique en fait. (...) La base musicale raconte déjà une histoire. On essaie de faire coïncider à la fois la musique et le texte, c’est de la musique narrative."

Des textes en anglais, des explosions de notes. Un travail à quatre mains où la déstructuration est souvent de mise dans un post-folk voulu étonnant. 

Maxime Szczepanek explique "Notre univers musical, c’est de la post-folk. On s’inspire beaucoup de paysage, d’humeur, d’état, de situations amoureuses. Et on y met beaucoup d’effet, d’où le post."
 


Response Idle


Des rochers, une falaise, la mer. Un photographe, du noir et blanc. De la fumée, une complicité, un horizon.

Le clip de leur chanson Responsable Idle installe une certaine dualité. 

Les mots de François échangent avec les samples de Maxime. Le violon dialogue avec la voix puis la guitare. 

À écouter leur duo, on ne sait plus trop bien qui accompagne qui.
 
Polyandres - "Response Idle"
Aurélien Dufromont - Maxime Szczepanek / François Haverland

I will always say I like the he that is me. I will always say the dream the love away



Pour écouter leur E.P. sorti en 2017, trois petits titres prometteurs, c’est par ici et toutes leurs infos sont par là

Pour voir le duo en concert, voilà les prochaines dates de Polyandres :
  • Le samedi 15 septembre au Circus à Lille
  • Le samedi 10 novembre à la bibliothèque de Wattrelos

 

A lire aussi

L'interview des Jelly Bean