Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h15
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Mme Bruits d'couloir chante “Femme à la mer” de Hoshi sur la scène du Phénix de Valenciennes

Mme Bruits d'couloir sur la scène du Phénix de Valenciennes / © France 3 Hauts-de-France
Mme Bruits d'couloir sur la scène du Phénix de Valenciennes / © France 3 Hauts-de-France

Quelques notes et beaucoup de gaieté. C'est la cover de Mme Bruits d'couloir qui interprète "Femme à la mer" de la chanteuse Hoshi sur la scène du Phénix de Valenciennes. Dégustation !

Par Elise Benoit

Une contrebasse sur le dos, une guitare sous le bras, un djembé dans la poche et un accordéon contre un cœur, ce sont les quatre musiciens de la chanteuse Mme Bruits d'couloir alias Adeline qui nous emmènent au Phénix de Valenciennes. Un lieu choisi par amour du théâtre.

Sur cette scène, elle reprend la chanson "Femme à la mer" de Hoshi.

"C’est une reprise d’Hoshi qui est une jeune artiste que je viens de découvrir. Elle m’a beaucoup touchée et je me suis un peu identifiée à elle bien qu’elle ait 20 ans et moi 40. Je pense qu’on aurait pu chanter les mêmes choses."
 
Mme Bruits d'couloir chante "Femme à la mer" de Hoshi
Équipe de la vidéo : Laurent Soyer, Michel Dumont, Marc Graff, Fabienne Pureur

Je suis le reflet de n’importe quoi, même le miroir se moque de moi. (…) J’t’attends encore. Si tu pouvais passer ce soir, mon cœur battrait un peu plus fort. (…) J’me noie, je suis une femme à la mer. (paroles de Femme à la mer)

 

Mme Bruits d'couloir, qui êtes-vous ?


Un petit personnage s'est longtemps caché dans la tête d’Adeline. Et puis, il y a 7 ans, Mme Bruits d'couloir a pointé le bout de son nez.

"C’est mon autre moi qui analyse tout et tout le monde, puis qui met tout ça en chanson."
 
Mme Bruits d'couloir se dévoile au Phénix de Valenciennes
Équipe de la vidéo : Laurent Soyer, Michel Dumont, Marc Graff, Fabienne Pureur


Mme Bruits d'couloir, c’est donc Adeline. Un peu hypocondriaque, surtout fonceuse voire carrément passionnée. Soyons fous, soyons nous, dit-elle gaiement.

"De bar en bar, de festival en festival et de salle en salle, mon chemin s'éclaircit et j'ose m'assumer en ajoutant une particule à mon nom de scène. Je suis désormais Mme Bruits d'couloir... J'observe, j'analyse et je pose les mots sur nos bonheurs et nos tracasseries."

Adeline a beaucoup cherché avant de trouver Mme Bruits d'couloir. Les arts plastiques, le théâtre et la musique, elle nous dit avoir touché "à tout" puis s'être finalement lancée et avoir enfin à sa place, avec Mme Bruits d'couloir.

Quand chanter est le plus joli de ses plaisirs, s’exprimer avec quelques mots choisis et jouer de l’écriture lui deviennent vital. 

Le personnage d'Adeline est "né d’une envie, d’un besoin de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas". La chanteuse souhaite ainsi être un bout de chacun d’entre nous en "Chantant les maux, les peurs et aussi le bonheur..."
 

Le clip de la chanson "Beaumoche"


Des photos en noir et blanc, quelques mots, un peu de rythme. Voilà la vie qui passe et le temps qui change les gens. "Y’a des gens moches qui deviennent beaux. Y’a des gens beaux qui deviennent moches."

Mme Bruits d'couloir chante alors comment les expériences de la vie, la relation avec l’autre modifient qui l’on est : "Tout dépend de leur ego, de ce qu’ils ont dans la caboche".
 
La chanson "Beaumoche" de Mme Bruits d'couloir

Je reste sur l’idée que la vraie beauté est celle qu’on a dans la caboche.

A lire aussi

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains