Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h15
Logo de l'émission Vous êtes formidables

Portrait d’une orthophoniste engagée

 Portrait d'Émeline Lesecq-Lambre, orthophoniste de l'association "Parlons-en !" / © France 3 Hauts-de-France
Portrait d'Émeline Lesecq-Lambre, orthophoniste de l'association "Parlons-en !" / © France 3 Hauts-de-France

Nous avons suivi la nordiste Émeline Lesecq-Lambre, une orthophoniste qui cherche sans cesse à "améliorer le quotidien des parents et de l'enfant" en leur permettant de communiquer ensemble.

Par Elise Benoit

Communiquer et acquérir de l’autonomie

Portrait d'une orthophoniste engagée

Rencontre avec Émeline, chez Laly, atteinte du syndrome d’Angelman.


À 8 ans, Laly ne parle pas. Mais grâce à son orthophoniste, elle peut communiquer autrement.

Depuis ses quinze mois, l'enfant travaille régulièrement avec Émeline qui lui a créé un classeur avec des images dont Laly connaît le sens. 

La maman de Laly, Stéphanie Boutemy raconte : "Je pensais que c’était pour les enfants qui avaient des problèmes de lecture. Je ne pensais pas du tout que ce serait pour Laly. C’est une chouette prise en charge, car ça permet à Laly d’avoir un peu d’autonomie et de pouvoir échanger avec nous."

Consultation à domicile ou dans son cabinet, Émeline Lesecq-Lambre est une orthophoniste ultra-investie :

"Les gens sont étonnés quand j’explique mon métier, car ils n’ont pas cette image de l’orthophonie. Quelqu’un qui met en place des moyens de communication avec des enfants qui ont des difficultés à s’alimenter qu'ils soient handicapés ou pas."

Avec l’association "Parlons-en !", dont Émeline Lesecq-Lambre est présidente, l'orthophoniste lutte tous les jours contre les troubles de la communication et de l'illettrisme. Elle travaille avec petits et grands à l'amélioration de la vie de chacun.

Elle apprend aux parents, par exemple, comment utiliser la langue des signes pour communiquer par petits messages gestuels qui sont facilement compréhensibles pour les enfants. Cette langue des signes complète l'apport du classeur : "Ça ne remplace pas complétement le classeur, le classeur reste essentiel."

 Le handicap, ce n’est pas triste, c’est prenant. On s’engage à 200%.

L'association "Parlons-en !"


Les objectifs de l'association sont d'organiser des actions de prévention et d'information dans tous les domaines de l'orthophonie :
  • Les troubles du langage oral et ou écrit
  • Les troubles de la communication
  • Les troubles acquis de la communication et du langage qui font suite à un AVC ou qui sont dus à une maladie dégénérative comme Alzeimer ou Parkinson.

Pour contacter l'association : parlonsen.asso@orange.fr ou Association "Parlons-en !" 268 Bd Clémenceau - 59707 Marcq-en-Baroeul

 

A lire aussi

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages