L'épidémie de varicelle prolifère dans les Hauts-de-France

La varicelle a dépassé le seuil épidémique dans la région. / © François Destoc/MAXPPP
La varicelle a dépassé le seuil épidémique dans la région. / © François Destoc/MAXPPP

Le Pas-de-Calais, la Somme et le Nord sont particulièrement touchés par l'épidémie de varicelle qui touche les Hauts-de-France.

Par Margot Desmas

Une grande partie des Hauts-de-France est dans le rouge pour la varicelle, selon le dernier bulletin du Réseau Sentinelle publié mercredi 15 mai. L'épidémie s'installe principalement dans le nord-est de la région, dans le Pas-de-Calais, la Somme et le Nord, peut-on voir sur la carte publiée par le réseau qui recueille les données de médecins généralistes. Seule l'Aisne semble épargnée par la progression de la maladie.

Avec 34 cas pour 100 000 habitants pour la semaine du 6 au 12 mai, la varicelle poursuit sa progression par rapport à la semaine passée, restant toujours au-dessus du seuil épidémique. Mais notre région n'est pas une exception en France : la Bretagne, la Normandie ou Provence-Alpes-Côte d'Azur sont également dans le rouge. Au niveau national, le seuil épidémique n'est toutefois pas franchi, selon le Réseau Sentinelles, qui compte 27 cas pour 100 000 habitants avec des foyers bien localisés.
 
© Réseau Sentinelle
© Réseau Sentinelle

Très contagieuse, la varicelle touche essentiellement des jeunes enfants et se transmet par voie respiratoire, avant même l'apparition des premiers boutons rouges. Sans danger pour les enfants, elle peut avoir de plus graves conséquences chez les adultes, les personnes immuno-déprimées ou les femmes enceintes.

 

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus