Cet article date de plus de 4 ans

Euro 2016 : une Nordiste esquive la sécurité pour prendre un selfie avec Ronaldo !

La star portugaise logeait dans un hôtel à Noyelles-Godault, avant son match contre la Croatie à 21 h au Stade Bollaert-Delelis.
Aline, prenant son courage à deux mains, a joué des mains et des pieds pour se prendre en photo avec "CR7"
Aline, prenant son courage à deux mains, a joué des mains et des pieds pour se prendre en photo avec "CR7" © Aline Pederencino
Le Portugal affronte la Croatie ce soir à 21 heures au Stade Bollaert-Delelis de Lens. Les fans de foot se sont massés devant l'hôtel de Ronaldo à Noyelles-Godault. Derrière les barrières de sécurité, petits et grands espéraient apercevoir la “CR7”, le milieu de terrain du Real Madrid qui joue à l’Euro 2016 pour l’équipe du Portugal. 

Slalom entre les agents de police

Aline Peredencino a fait encore mieux. La fan originaire de Denain (près de Valenciennes) est parvenue à esquiver le dispositif de sécurité pour s’approcher des joueurs. "Dans la vie il faut provoquer sa chance !" explique-t-elle. Ce samedi matin, depuis 8h, elle n'espère qu'une chose : croiser sa star à elle, Cristiano Ronaldo. Mais les choses ne se passent pas comme espérées, les fans n'ont pas la chance de tomber sur les joueurs... "De savoir qu’on allait pas le voir ça me faisait un peu mal au coeur".

Ambiance fans à Lens avant Croatie-PortugalAlors, dans un moment d'inattention de la sécurité, elle repère et escalade un compteur électrique et une grille d’un mètre. “J’ai pas eu peur. Je suis parti seule, personne ne voulait me suivre !” dit-elle fière et déterminée comme si elle revivait ce bel exploit. Elle se retrouve sur le même terrain que les joueurs. "Quand je l’ai vu, j’ai pleuré...” Le regard fixé sur Ronaldo, elle fonce, slalommant entre les agents de police. 

A un mètre de Ronaldo, elle manque de se faire embarquer par la sécurité

Le joueur portugais, superstar mondiale, est surpris de voir une fan débarquer à l’improviste en sa direction. “Moi même, je me suis étonné. Mais une fois avoir passé la grille, il ne restait plus qu’à l’atteindre.” Sauf que là, c’est le drame. La situation aurait pu prendre un tout autre tour. “Un policier m’a plaqué au sol à peine à un mètre de Cristiano !” 

En plein désespoir, elle crie le nom du joueur. Finalement, Ronaldo succombe à la détermination de la jeune femme, et demande aux policiers de la laisser passer. Aux anges, elle se retrouve enfin au plus près de sa star. “On a fait la photo, il m’a embrassé sur les joues, je lui ai fait des bisous, on s’est pris dans les bras…”
Des souvenirs indélébiles, pour une fan passionnée par le joueur, mais avant tout par le sport depuis le plus jeune âge. “Cela fait des années que je le suis. Je joue au football depuis l’âge de six ans... Alors, vraiment, aujourd’hui c'est un rêve qui se réalise.”

Des jaloux

Elle en a même profité pour faire une photo avec Nani, autre milieu de terrain portugais. 
Forcément, elle a fait des jaloux. Les autres supporters, qui n'ont pas osé prendre les risques qu'elle a pris, découvre la photo. On distingue des sourires, et quelques sourcils froncés. 
Un beau cadeau, pour celle qui n’a pas réussi à obtenir une place pour le match de ce soir. Des souvenirs gravés dans son smartphone.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport