En Hauts-de-France, le taux d'emploi des seniors est le plus faible de France

Dans les Hauts-de-France, le taux d'emploi des 55-64 ans est moins important qu'en France métropolitaine. / © Thierry Gachon/Maxppp
Dans les Hauts-de-France, le taux d'emploi des 55-64 ans est moins important qu'en France métropolitaine. / © Thierry Gachon/Maxppp

Selon l'Insee, si le taux d'emploi des seniors augmente dans les Hauts-de-France, il reste le plus faible de France métropolitaine. L'écart avec la moyenne nationale s'est même accru. Eléments d'explications.

Par Jennifer Alberts


Difficile d'avoir plus de 55 ans sur le marché du travail dans les Hauts-de-France. C'est que révèle une étude publiée en octobre par l'Insee Hauts-de-France sur la base de données de 2016.


Un taux d'emploi en hausse plus faible qu'en France

Notre région compte 745 800 personnes âgées entre 55 et 64 ans. Des seniors qui représentent 20 % de la population en âge de travailler des Hauts-de-France. Or, seuls 41,6 % de ces seniors ont un emploi, soit 310 000 personnes. C'est le taux d'emploi des plus de 55 ans le plus faible de France (48,2 %). Et c'est dans l'Oise que le plus de seniors ont un emploi : 
 


Une augmentation portée par les femmes 

Si le taux d'emploi des seniors a fortement augmenté en 10 ans dans la région avec une hausse de 9,3 %, il a néanmoins baissé par rapport au même taux en France qui a progressé sur la même période de 10,7 %. Selon l'Insee, cette situation s'explique par une qualification moins importante des seniors des Hauts-de-France et par un marché du travail plus dégradé.

Une augmentation qui est davantage portée par les femmes (+10,1 %) que par les hommes (+8,5 %). En 2016 dans les Hauts-de-France, 45 % des femmes de 55 à 64 ans travaillent contre 52 % en France métropolitaine. Pour les hommes du même âge, la proportion est respectivement de 52 % et 56 %.
 


Des seniors plus souvent au chômage

En Hauts-de-France, 18 % des plus de 60 ans sont au chômage contre 11 % de la population active jusqu'à 55 ans. Et entre 2006 et 2016, le taux de chômage des seniors a progressé deux fois plus vite dans notre région qu'en France métropolitaine. Enfin, une fois au chômage, les seniors y restent plus lontemps que les plus jeunes : en 2016, deux chômeurs sur trois en Hauts-de-France ont entre 55 et 64 ans, alors qu'ils ne sont qu'un sur deux entre 25 et 54 ans.
 

Une question de diplôme

Si dans les Hauts-de-France, les 55/64 ans  sont moins en activité qu'ailleurs en France, c'est parce qu'ils sont moins diplômés. En 2016, 14 % des seniors de la région ont le baccalauréat (général, technologique ou professionnel) contre 16 % en France métropoloitaine. 60 % de ceux qui ont un diplôme de l'enseignement supérieur ont un emploi alors que c'est le cas de seulement 31 % des non diplômés.

Sur le même sujet

Les + Lus