Herlies : une moissonneuse-batteuse prend feu, l'incendie se propage aux champs, une piscine évacuée

La moissonneuse-batteuse en feu / © Audrey You‎ / On alerte dans le 59 / 62
La moissonneuse-batteuse en feu / © Audrey You‎ / On alerte dans le 59 / 62

Un important incendie était en cours dans les Weppes ce jeudi soir.

Par EM et YF

Spectaculaire incendie ce jeudi soir sur la RN 41 Lille-Béthune au niveau de Herlies. Une moissonneuse-batteuse a pris feu dans un champ. Le feu s'est rapidement propagé à cause de la canicule, autour de la piscine des Weppes.

L'accès au village par la RN 41 depuis Fournes-en-Weppes, a été interdit, indiquent les gendarmes de La Bassée.
 

4 fourgons à incendie se sont rendus sur place. La piscine a été évacuée par précaution mais elle n'est plus menacée, selon les pompiers du Nord. Aucune victime n'est à déplorer : l’agriculteur a eu le temps de quitter sa machine. L'incendie était visible depuis les communes aux alentours. 

Un autre incendie de moissonneuse-batteuse est survenu ce jeudi dans le Nord, à Jeanlain, vers 14h30, avec propagation sur un champ. Il a pu être éteint au moyen d'une lance à eau.
 

De nombreux feux de champs ce jeudi


Les pompiers ont également été accaparés par de nombreux feux de champs, de récoltes et de broussailes ce jeudi dans le Nord : à Aubers, à Anneux, à Cauroir, à Honnecourt-sur-Escaut ou encore à Hautmont. 45 incendies ont été comptabilisés au total ce jeudi sur le département.

Dans le Pas-de-Calais, la préfecture a recensé quatre interventions pour des feux de champ, treize autres pour des feux de broussailles.   

A noter qu'en raison des risques d’incendie, la préfecture vient d’interdire les moissons dans l'Oise. Dans le Nord, un arrêté diffusé ce jeudi soir interdit jusquà nouvel ordre les battages des récoltes dans un rayon de 500 mètres autour des zones habitées. Cette interdiction est entrée en vigueur depuis 19h.  
 

"Dans le reste du département, le battage des récoltes est autorisé, sous réserve que les exploitants prennent les dispositions suivantes : disposer de tous les moyens de lutte contre les départs de feu sur les engins agricoles (extincteurs…), disposer sur le site de récolte d’au moins un engin attelé avec un appareil de déchaumage ou de labour, capable de réaliser immédiatement un coupe-feu en cas de départ de feu dans les champs", précise la préfecture du Nord.
 

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus