Hervé Ghesquière, journaliste nordiste, ex-otage en Afghanistan, est décédé

Notre confrère Hervé Ghesquière est décédé ce mercredi. 

Hervé Ghesquière, est décédé ce mercredi des suites d'une longue maladie, à l'âge de 54 ans. Journaliste à France Télévisions, et notamment à France 3 Nord Pas-de-Calais depuis le début des années 90, il a réalisé de nombreux grands reportages, couvrant notamment les conflits en Croatie, en Bosnie ou au Rwanda. "Il aimait être là où se passent les fracas des guerres mais à sa façon, avec des pas de côté et des colères, a expliqué Hervé Brusini, un de ses rédacteurs en chef. Les journaux et surtout les magazines de France Télévisions lui doivent beaucoup (...) En particulier pour ce qui est de l’ex-Yougoslavie ou du Rwanda."
Lors d'un reportage en Afghanistan, il a été enlevé le 29 décembre 2009 en Afghanistan et libéré le 29 juin 2011 après 547 jours de captivité. Hervé Ghesquière, son collègue journaliste reporter d'images Stéphane Taponier et leurs accompagnateurs ont fait l'objet de nombreuses manifestations de soutien à l'époque. 

Quelques mois après sa libération, nous l'avions rencontré au Touquet. Il y a écrit pendant plusieurs mois un livre intitulé "547 jours". 

Né à Lille en 1963, il a vécu sa jeunesse à Marcq-en-Baroeul. Passionné de rugby (licencié à l'Olympique Marcquois), il a travaillé à Fréquence Nord et a été enseignant à l'Université de Valenciennes et à l'Eecole Supérieure de Journalisme de Lille

Depuis 2012, il était journaliste pour le magazine "Envoyé spécial". Il était également engagé depuis son retour d'Afghanistan dans la défense des otages français à l'étranger.

Hommages


Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient à l'annonce de la mort du journaliste.


L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité