“Il ne faut jamais se fixer de limites” : Christophe Pélissier était l'invité du 19/20 Picardie

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Christophe Pélissier, entraîneur de l'Amiens SC, était l'invité de Dominique Patinec ce lundi 4 décembre. 

Par Romane Idres

L'Amiens SC n'en finit pas de créer la surprise. Malgré la défaite (2-0) lors de leur dernier match contre Rennes, les Amiénois sont neuvième du classement de Ligue 1 avec 21 points au compteur. L'entraîneur, Christophe Pélissier, a su cependant garder la tête froide tout ce début de saison. 

Il y a quelques mois encore, peu auraient parié sur une si belle réussite pour le club promu. Aujourd'hui, le coach est sollicité par de nombreux médias, et l'Amiens SC a même fait l'objet d'un article dans le journal anglais The Guardian. Christophe Pélissier a répondu à notre invitation pour venir parler du parcours exceptionnel du club. 

► Revoir Christophe Pélissier dans le 19/20 Picardie 

Christophe Pélissier dans le 19/20 Picardie du 4 décembre 2017


Impossible de ne pas revenir, bien sûr, sur l'incident de la barrière effondrée du stade de la Licorne. Un coup dur qui n'aura pas eu raison du club amiénois. "La seule manière qu'on avait de faire parler du club de manière positive après ça, c'était d'être performants sur le terrain", explique l'entraîneur. "Et ils ont répondu à cette attente dés le premier match, puisqu'on a gagné contre Bordeaux au Havre."

On parle beaucoup de la "patte de l'entraîneur", mais pour Christophe Pélissier, hors de question d'accepter ces éloges. "C'est une performance collective. Pour que les joueurs soient performants, il y a le travail de tout un staff." Et d'ajouter : "On est là pour leur montrer le chemin, après c'est eux qui montrent leur talent sur le terrain."

"Gagner le rapport de force"


Il est également revenu sur ses choix et ses stratégies. "32 joueurs, ça crée beaucoup de frustrations.", admet-il. "Mais j'ai pris le parti avec mon staff d'intégrer tout le monde. Et on est récompensés par ce turnover, parce qu'à chaque fois qu'un joueur rentre dans l'équipe il amène sa force et sa qualité au groupe.

Quand on lui parle de ses ambitions, de ses espoirs sur le club, le coache reste prudent. "Il ne faut jamais se fixer de limites (...), il faut arriver tous les week-end à mettre de la qualité et de l'intensité dans ce qu'on fait. Mais il n'y a pas de logique en terme de classement. À l'heure actuelle, il est tellement serré ! Il faut simplement se préparer chaque week-end à gagner le rapport de force qui nous attend à tous les matches." En effet, seuls 4 petits points séparent l'Amiens SC (9ème) du Losc (18ème). Tout peut encore basculer.





Sur le même sujet

Recette : le gratin de fraises de Wambrechies

Les + Lus