360 candidats dans le Nord-Pas de Calais !

Cette année, pour les 33 sièges, ils sont 360 à se présenter au suffrage universel.

Par Hélène TONNEILLIER

C'est la première fois, que des législatives auront lieu depuis que les circonscriptions ont été redécoupées. Et comme notre région a perdu des sièges, mathématiquement il y a moins de candidats cette année.

Nord : 225 candidats

En moyenne, ils sont 10,7 candidats par circonscription cette année contre 12,8 en 2007. Mais il n'en reste pas moins des micro-partis, des dissidents ou des candidats inconnus. Citons par exemple la présence du mouvement anti-radar (MAR) dans 3 circonscriptions (4ème-6ème-10ème), ou encore des objecteurs de croissance, du parti de Jacques Cheminade et du parti "Trèfle- les Nouveaux Ecologistes Homme-Nature-Animaux.

Du coté des dissidents, à gauche, on s'attend à une rude bataille entre Slimane Tir, candidat EELV investi par le PS et le député sortant Dominique Baert, maire de Wattrelos qui se présente du coup en divers gauche. De même, dans la 3ème, où Rémi Pauvros maire socialiste de Maubeuge devra affronter Jean-Luc Pérat qui n'a pas été investi...ou encore dans la circonscription de Denain, où la succesion de Patrick Roy semble compliqué.

A droite, dans la 6ème, la 9ème il y aura affrontement. de même que dans la 10ème, Où Christian Vanneste affrontera son ancien collaborateur, aujourd'hui investi par l'UMP.

Pas-de-Calais : 135 candidats

Ici aussi, il y a moins de candidats qu'il y a 5 ans, 11.3 par circonscription en moyenne contre 12.3. Mais certaines d'entre elles sont très disputées, la 11ème du Pas-de-Calais, verra ainsi 14 candidats s'affronter et pas des moindres, avec deux anciens candidats à la présidentielle. Autre circonscription qui va attirer les regards, la 12ème, où Jean-Pierre Kucheida non investi par le PS -car visé par une enquête préliminaire- aura face à lui le jeune socialiste Nicolas Bays, avec en suppléante Arlette Houdart du PRG. Côté duel fratricide, il faudra surveiller la 6ème circonscription (Ardres, Desvres...) où Brigitte Bourguignon autorisée à inscrire la rose sur ses affiches affrontera hervé Poher, dissident PS. Notons à droite, le dilemne de Véronique Loir de Debout la Rébuplique, qui , de par sa candidature, pourrait se voir exclure de la majorité municipale arrageoise.

C'est hier soir que la liste des noms des candidats a été bouclée. Les candidats avaient jusqu'à 18h, mais les préfectures n'officialiseront les listes que le 26 mai après vérification de la conformité des dossiers.

360 candidats dans le Nord-Pas de Calais ! (2)

Clôture des candidatures Législatives Nord-Pas... par France3Nord-Pas-de-Calais

A lire aussi:

Législatives : début du dépôt de candidatures

Sur le même sujet

Les + Lus