• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Accident de car en Suisse: les Belges sous le choc

© F3 NPDC
© F3 NPDC

"C'est un jour tragique pour toute la Belgique", a déclaré le 1er ministre belge, après l'accident qui a fait 28 morts.

Par AFP

"C'est un jour tragique pour toute la Belgique", a déclaré mercredi le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, après l'accident d'un autocar qui a fait 28 morts en Suisse, dont 22 enfants, tous belges.
"Le Premier Ministre a pris connaissance avec consternation de l'accident horrible qui s'est produit en Suisse. C'est un jour tragique pour toute la Belgique", a indiqué un communiqué des services de M. Di Rupo.

Accident de car en Suisse: les Belges sous le choc

"Ses pensées vont en premier lieu aux victimes, aux membres de leur famille et à leurs proches", a-t-il ajouté.
 Le Premier ministre doit se rendre en Suisse dans la journée, et deux appareils de l'armée ont été mobilisés pour transporter les familles des victimes, originaires de deux villes de Flandre dans le Nord de la Belgique.

46 enfants, âgés de onze et douze ans, étaient à bord du car qui revenaient de classe de neige. 24 venaient de l'école primaire "Sint-Lambertus" d'Heverlee (province du Brabant flamand, centre de la Belgique) et 22 de celle de "'t Stekske" de Lommel (Limbourg, nord-est de la Belgique), selon les autorités. Les six adultes présents à bord sont décédés.
"C'est la pire chose qui pouvait arriver. C'est indescriptible. Il n'y a pas de mots", a réagi le directeur de l'école catholique Sint-Lambertus d'Heverlee, près de Louvain.
Dans les deux écoles, des cellules d'accueil ont été mises en place pour soutenir psychologiquement les parents.

Accident de car en Suisse: les Belges sous le choc (1)

Un registre des condoléances a été ouvert sur le site de l'école Sint Lambertus.

A Lommel aussi, les proches des élèves de l'école 't Stekske doutent et attendent. "Cinq enfants ont, depuis, été en contact avec leurs parents. Parmi les dix-sept autres enfants, nous n'avons pas plus d'informations", a déclaré Kris Verduyckt, premier échevin (adjoint au maire) de Lommel. Le ministère de la Défense belge a mis à la disposition des familles au moins deux avions pour rejoindre les victimes en Suisse.

Dix enfants de nationalité néerlandaise se trouvaient dans l'autocar qui s'est encastré dans la paroi d'un tunnel autoroutier en Suisse, causant la mort de 28 personnes dont 22 enfants, a annoncé mercredi le ministère néerlandais des Affaires étrangères.

A lire aussi :

Suisse : 28 morts dans un accident de car belge

Sur le même sujet

Kamini valse et chante avec Michel Pruvot

Les + Lus