Aisne: la filière de la pomme de terre fait salon

Les 12 et 13 septembre prochains, se tiendra à Villers-St-Christophe dans l'Aisne le salon Europatato édition 2012.

Par Benoît Henrion

video title

Villers-aux-E. (80) : faible récolte de patates

La pluviométrie important du printemps a causé un retard dans les récoltes de pommes de terres et une baisse du rendement. de l'ordre de 10 à 15 %.

Villers-Saint-Christophe (Aisne) accueille les mercredi 12 et jeudi 13 septembre les professionnels de la pomme de terre. 

La Picardie est la 2ème région productrice de pommes de terre derrière le Nord-pas-de-Calais avec 29 000 ha cultivés et 1,4 million de tonnes récoltées (Source UNPT).

Le salon européen de la pomme de terre
PotatoEurope revient en France sur le site Arvalis (institut du végétal) de Villers-Saint-Christophe. Comme tous les quatre ans après les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne, la France reçoit pour deux jours les acteurs de la filière pomme de terre.
Pour Didier Lombart, Président de comité professionnel pomme de terre d’Arvalis, « C’est un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui pensent comme moi que l’innovation technique est indispensable aux producteurs de relever les défis conjugués de la productivité, de la qualité, de la compétitivité et du respect environnemental ».

22 hectares pour des démonstrations grandeur nature

PotatoEurope est un salon de plein air. 22 hectares sont consacrés à des démonstrations de nouveaux équipements. « Voir les matériels évoluer dans les conditions réelles représente un intérêt essentiel pour les producteurs » selon Michel Martin, ingénieur chez Arvalis. Au menu : arrachage, techniques combinées de défanage, broyage mécanique et pulvérisation chimique, mise en stockage, tri optique. Cette année verra le retour d’un constructeur français, la société Pouchain, qui était spécialisée dans les automotrices d’endives. La tendance est à l’arrivée d’arracheuse trois rangs pour les surfaces de récolte de dimension intermédiaire.

Quatre pôles techniques

-Un pôle 1 gestion de l’eau, fertilisation et interculture pour optimiser l’équation sol/eau /engrais. Le salon présentera par exemple les outils de pilotage de l’irrigation, notamment les solutions d’enregistrement et de télétransmissions des données ainsi que les sondes permettant de mesurer l’humidité des sols.

-Le pôle 2 est consacré au stockage et à la conservation des tubercules. C’est la première fois qu’un pôle est dédié à cette thématique. Des solutions pour inhiber la germination et limiter l’impact sur l’environnement de la ventilation et de la réfrigération) seront présentées.

-Le pôle 3 concerne les ressources génétiques et les innovations variétales. 65 variétés de pomme de terre parmi les plus récentes seront présentées. La sélection variétale doit répondre aux différents marchés : marché du frais à l’intérieur et à l’export, transformation pour l’alimentation humaine, plants pour l’exportation. Autre axe de la génétique: des variétés résistantes aux bio-agresseurs comme le mildiou. « La volonté est d’orienter le progrès génétique vers des variétés adaptées à des itinéraires techniques diversifiés et permettant de répondre à la réduction des intrants, tout en maintenant les objectifs fondamentaux de productivité et de qualité technologique et sanitaire. », selon Jean-Michel Gravoueille, ingénieur chez Arvalis.

-Le pôle 4  prophylaxie et protection des cultures propose différents leviers pour permettre de diviser par deux l’utilisation de solutions chimiques. La gestion des déchets de culture et la rotation des cultures sont deux axes de recherche pour limiter l’utilisation de produits chimiques.

250 exposants

PotatoEurope regroupe 250 exposants de matériel agricole et d’agrofourniture. Le salon propose aussi 5 conférences sur des sujets techniques pour la filière et un village du commerce regroupant une quarantaine de négociants et de coopératives. Des pavillons internationaux permettront la rencontre entre les acteurs européens de toute la filière.

Sur le même sujet

Lubrizol : manifestation à Lille pour demander la transparence

Les + Lus