BA 103 : fermée à Cambrai, compensée à Denain ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickaël GUIHO

Pour compenser la fermeture de la BA 103 de Cambrai, la Défense veut installer un centre d'expertises, mais à Denain.

 

Grosse déception, colère même, du Maire de Cambrai, François-Xavier Villain. Il y a 3 jours, il avait réuni une centaine d'élus pour mettre la pression sur le gouvernement français. L'enjeu : après la  fermeture de la base aérienne de la ville, énorme perte sentimentale mais surtout économique (1500 départs), faire aboutir un projet de compensation. Plusieurs avaient été proposés. Tous abandonnés, selon les élus.

Mercredi, François Xavier Villain a appris qu'un nouveau projet avait finalement été validé. Un centre d'expertises comptables, ou de facturation des armées, va être ouvert dans la région. Déception et colère pourtant, car ce centre ne sera pas installé à Cambrai, mais à Denain.

Le Maire est d'autant plus furieux qu'il avait soutenu un projet similaire pour Cambrai, et que celui-ci avait été annulé il y a moins d'un mois. En février 2011, Alain Juppé, alors ministre de la Défense, était pourtant venu sur place pour poser la première pierre de ce futur centre. 400 à 450 personnes devaient être employées.

BA 103 : fermée à Cambrai, compensée à Denain ?

Vincent Dupire, Emmanuel Quinart et Bruno Weill.

Mauvaise journée décidément pour Cambrai et son Maire, puisque qu'hier, on apprenait aussi que le projet de Canal Seine-Nord, qui devait passer juste à côté de la ville, était "suspendu".

A lire aussi :

Cambrai : la BA 103 peut-elle devenir "Mobilopolis" ?

Cambrai dit adieu à sa BA 103

Le "Salut au Cambrésis" des avions de la BA 103