Bruay-sur-l'Escaut : un homme tué au fleuret

© Maxime Ferrer
© Maxime Ferrer

Un homme a été tué au fleuret dimanche soir à Bruay-sur-l'Escaut (Nord) lors d'une violente dispute avec sa fille.

Par Emmanuel MAGDELAINE (avec AFP)

Un homme d'une soixantaine d'années a été tué au fleuret dimanche soir à Bruay-sur-l'Escaut (Nord) lors d'une violente dispute avec sa fille, qui a expliqué en garde à vue s'être emparée de l'arme pour se défendre, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le père, fortement alcoolisé, aurait relancé une dispute, entamée la veille, avec sa fille, et s'en serait pris verbalement au compagnon de celle-ci, qui a quitté les lieux dans un souci d'apaisement, selon le procureur adjoint de Valenciennes Ludovic Duprey. La fille, âgée de 37 ans, a été blessée par son père muni du fleuret, et a dû être brièvement hospitalisée.

Elle a expliqué avoir réussi à prendre l'arme des mains de son père et "dans un même mouvement" l'a atteint à deux reprises au thorax, selon le magistrat. Elle a été placée en garde à vue pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. En proie à des difficultés financières, la fille était revenue s'installer dans la ferme de son père. Lors de leur intervention, les services de police ont découvert entre 50 et 70 animaux (chiens, chats, poules, oies...) vivant dans des conditions d'hygiène très dégradées, qui ont été pris en charge par la SPA (Société protectrice des animaux), selon M. Duprey. Le père était déjà connu de la police et des services municipaux en raison de plaintes de voisins au sujet de nuisances liées aux chiens qui vivaient dans la ferme.

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus