Calais : les Seafrance déçus par la politique

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Ils ont perdu leur emploi depuis la liquidation de SeaFrance et ne croient plus trop à la politique.

Par Frédérique BEAL

Ils sont 850, licenciés depuis la liquidation de SeaFrance. Ils ont vu les politiques défiler pendant le conflit social avec leurs promesses pendant ces derniers mois. Même s'ils iront voter, ils n'y croient plus vraiment. "Il faudrait peut-être laisser la chance à un autre homme , ni de gauche, ni de droite." risque l'un d'entre eux "Est-ce que le Français est prêt? Peut-être pas".

Des promesses non tenues

"Ils promettent monts et merveilles et on aura toujours rien". Ils sont déçus et dénoncent le décalage entre les hommes politiques et la réalité à laquelle ils sont confrontés : "Il faut qu'ils écoutent un peu le peuple, qu'ils sortent de leur sphère. Ils sont complètement déconnectés."

Quel avenir?

Aujourd'hui les bateaux de la compagnie maritime sont à quai, en attente d'un avenir, avenir suspendu au résultat du vote.

Calais : les Seafrance déçus par la politique

Le reportage de Thomas Millot et Frédérik Giltay

A lire aussi :

Le vote à 18 ans, qu'est-ce que ça veut dire?

Bouvelinghem : 169 électeurs, quelle abstention?

Election présidentielle : qu'en pensent les belges?

Les programmes mis sous pli à Noyelles-sous-Lens

La campagne vue du Nord

Sur le même sujet

Les + Lus