• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calais : PV modifiés pour protéger des proches?

© FranceTV
© FranceTV

Des policiers municipaux et des agents de stationnement pourraient être condamnés pour falsification de procès-verbaux.

Par AFP

 

Deux policiers municipaux et six agents de stationnement de Calais, qui risquent jusqu'à 6 mois de prison avec sursis pour la falsification de procès-verbaux, ont été suspendus dans l'attente de la décision, a-t-on appris auprès de la mairie.
"Deux policiers municipaux et six ASVP (agents de surveillance de la voie publique, ndlr) ont été suspendus avec maintien de leur traitement, mais pas des primes", a précisé la mairie.

Cette dernière "a attendu de connaître les réquisitions du procureur avant de les suspendre. "Une procédure disciplinaire sera lancée en cas de condamnation", a-t-on ajouté de même source.

 

Calais : PV modifiés pour protéger des proches?

 

Le reportage de Marie-Noëlle Grimaldi et Emilie Montcho


Des peines allant jusqu'à 6 mois de prison avaient été requises le 11 septembre contre les policiers et agents mis en cause, poursuivis devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer.

Ils auraient modifié la plaque d'immatriculation inscrite sur neuf procès-verbaux de stationnement dressés à l'encontre de connaissances, en y inscrivant le numéro de plaque d'autres automobilistes, à qui les PV ont été indûment adressés. Pratique tolérée

Un agent de stationnement nie les faits.
Les avocats de la défense avaient plaidé la relaxe, soulignant que leurs clients n'avaient pas agi à des fins d'enrichissement personnel.

Le tribunal prononcera son jugement le 25 septembre.

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus