• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Courrier Dunkerque” perd son titre

L'équipage de Daniel Souben, triple champion de France de course au large a été dominé lors de la Med Race.

Par Jean-Marc DEVRED

Grosse déception pour "Courrier Dunkerque" dans la Med Race. Cette classique constituait la dernière étape du championnat de France de course au large en équipage.

Cette épreuve difficile a eu lieu toute la semaine entre Marseille et la Corse avec une succession de parcours bananes, de parcours côtiers et de raids au large.

Les Nordistes ont complètement raté leur début de course. Contrairement au "Toulon Provence Méditerranée" de Fabien Henry, qui avait déjà devancé "Courrier Dunkerque" lors du Tour de France à la voile cet été.

Malgré une belle série de succès dans les régates finales de ce week-end, Daniel Souben et ses hommes échouent à la 4è place de la Med Race 2012, derrière donc TPM (Fabien Henry), BAE Systems (Cédric Pouligny) et Bretagne Crédit Mutuel Elite (Nicolas Troussel).

Conséquence:" Courrier Dunkerque" perd le titre de champion de France qu'il trustait depuis 3 années consécutives. Un titre qui revient logiquement aux Toulonnais, très réguliers tout au long de la saison. Les Dunkerquois montent néanmoins sur la 2è place du podium de ce championnat disputé sur des M34.

T.Ruyant à la peine

Cette Med Race constituait aussi la dernière épreuve du circuit Figaro Beneteau, support du championnat de France de course au large en solitaire, cette fois.

Le Vendéen Morgan Lagravière a remporté la course au classement général, devant Erwan Tabarly et Paul Meilhat.

Thomas Ruyant, sur "Destination Dunkerque" n'a guère brillé sur cette course, qu'il termine sur une décevante 14è place (sur 19 engagés).

Le jeune skipper de Malo-les-Bains se classe ainsi 13è au classement général final du championnat de France des solitaires, gagné également par Morgan Lagravière.

Ruyant a certes progressé lors de sa 2è saison en Figaro Beneteau. Mais il manque encore de régularité pour inquiéter les cadors de cette classe certes très relevée.

Les voiliers vont désormais rentrer au sec avant une nouvelle saison qui devrait démarrer en Bretagne au printemps prochain.

Sur le même sujet

Tribune Nord. La Ligue 1 (presque) au bout des pieds du RC Lens ?

Les + Lus