• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Doux : liquidation du site de Graincourt-lès-H

© FranceTV
© FranceTV

Le tribunal de Quimper a décidé la liquidation du pôle frais de Doux. Fin du site de Graincourt-les-Havrincourt.

Par Frédérique BEAL avec AFP

Le pôle frais du groupe volailler Doux, a ét placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Quimper. Il représente 1.704 emplois (CDI + CDD), notamment dans les abattoirs, répartis sur 9 sites, sur un total de plus de 4.000 emplois (CDI + CDD).

La société "Doux frais" est présente à Blancafort (Cher, 244 emplois), Boynes (Loiret, 172 emplois), Graincourt (Pas-de-Calais, 253 emplois), La Vraie Croix (Morbihan, 115 emplois), Laval (Mayenne, 303 emplois), Le Pontet (Vaucluse, 20 emplois), Pleucadeuc (Morbihan, 407 emplois), Sérent (Morbihan, 175 emplois) et Champagne (Ardennes, 15 emplois).

Le consortium Sofiprotéol, candidat à la reprise du groupe volailler, s'était engagé à reprendre le pôle frais pour répondre davantage à la demande du marché français, à l'exception notamment des unités de Graincourt et Pleucadeuc.
 

Le groupe Doux, qui s'est développé à partir du "grand export", autrement dit des exportations de volailles congelées, et des produits transformés, avait émis le souhait de se séparer du pôle frais en cas de maintien de la période d'observation.
L'activité de Doux frais est prévue pour durer jusqu'au 10 septembre prochain, selon la décision du tribunal.

Les candidats à la reprise ont jusqu'au 10 août pour se faire connaître.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus