Doux Graincourt : la piste Intermarché

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Les salariés de Doux reprennent espoir après un rendez-vous fructueux avec des responsables d'Intermarché.

Par Régions

C'est une piste mais elle semble sérieuse. Suffisamment en tout cas pour redonner le moral aux salariés de Doux Graincourt. Ils ont rencontré, à leur demande, les chefs de produit "volailles" du groupe de distribution Intermarché, comme l'a révélé le site d'information régionale Dailynord. Et le rendez-vous, s'il n'a pas débouché sur une perspective précise et chiffrée, a été intéressant.

Les salariés de Doux ont proposé à Intermarché de racheter l'usine (pour un euro symbolique) et d'en faire un fournisseur pour les supermarchés, notamment dans la région Nord Pas-de-Calais. "Ils nous ont dit qu'ils allaient transmettre à leur direction générale, raconte Fabrice Anot, délégué CGT de l'usine. Que c'était une possibilité et que de toutes façons, si l'usine redémarre, même sans eux, ils seraient les premiers à passer des commandes."

Le site Doux Graincourt toujours occupé

Pour l'instant, Intermarché, dans la région, se fournit en Bretagne, ce qui est plus cher qu'auparavant. Le groupe de distribution était un gros client de Doux Graincourt. La possibilité de voir repartir un abbatoir dans la région les intéresserait donc fortement.

Un espoir supplémentaire -mais à confirmer- pour les salariés du site qui occupent toujours le site.

A lire aussi :

Doux Graincourt toujours occupé par des salariés

Sur le même sujet

Les + Lus