• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ecole numérique: bilan 2.0

Trois écoles de la communauté de communes d'Ailly le Haut-Clocher ont accès aux nouvelles technologies depuis 2010.

Par Halima Najibi

L’école numérique pour les enfants scolarisés en zone rurale est aujourd’hui possible.

Pour Vincent Lemaire, chargé de mission de la communauté de communes du Haut Clocher, « l'objectif est de permettre à nos élèves d’avoir accès à des conditions de travail identiques à la ville ».

C’est pourquoi en 2010, 3 écoles se sont dotées de la fibre optique à très haut débit.

Progression du niveau des élèves

Ainsi les classes des écoles de Pont-Rémy, Saint-Riquier, et d'Ailly bénéficient d’espaces numériques, de tableaux blancs interactifs avec vidéos projecteurs, des chariots mobiles avec ordinateurs portables.

Grâce à ces nouveaux outils, les enseignants ont constaté une forte progression du niveau des élèves en 2011, lors des tests d’évaluation, selon le directeur d’une des écoles surpris par le résultat de ces tests.

Pour la communauté de communes d’Ailly le Haut Clocher, ce passage au numérique dans les établissements scolaires a bien sûr un coût : 11,5M€, subventionnés à hauteur de 70%.

Objectif: 50% dans la Somme

Depuis octobre 2011, 17 communautés de communes et Amiens Métropole sont concernés par ce projet contre 2 en 2007. Un dispositif qui touche aujourd'hui 5800 élèves. L'objectif  est d'atteindre d'ici 2014 50% des élèves du primaire de la Somme.

Dans l'Oise depuis 2008, le département a mis en place le dispositif ordi60m: 59 000 ordinateurs portables seront remis aux collégiens et enseignants isariens.  

L'Aisne n'est pas en reste: la ville de Soissons a équipé 6 écoles primaires et 5 écoles maternelles d'espaces numériques de travail.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus