• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Eurotunnel rachète les bateaux de Seafrance

© france3
© france3

Le tribunal de Commerce a tranché en faveur d'Eurotunnel pour le rachat des actifs de Seafrance.

Par Myriam SCHELCHER

Après plusieurs reports, le tribunal de commerce de Paris a rendu sa décision : c'est Eurotunnel qui raffle la mise.

L'exploitant du Tunnel sous la Manche acquiert donc les trois navires de la compagnie Seafrance, en liquidation judiciaire, pour un montant de 65 millions d'euros.

Une belle opération, le Berlioz, le Rodin et le Nord-Pas-de-Calais sont estimés entre 150 et 200 millions d'euros.

Les offres des deux autres candidats, le suédois Stena Line et le consortium Louis Dreyfus/DFDS, ne portaient que sur un ou deux navires, et pour un montant inférieur à celui proposé par Eurotunnel.

Par ailleurs, l'offre de l'exploitant du tunnel sous la Manche assure aussi le lancement de la SCOP, chère aux ex salariés de Seafrance, qui permettra à 500 d'entre eux de retrouver du travail au sein de cette société coopérative, Eurotunnel s'engageant à lui louer les navires.

Enfin, une source proche du dossier indique que la SNCF devrait acter un abandon de créances de l'entreprise envers SeaFrance, de l'ordre de 180 millions d'euros, comme l'indiquait le site Latribune.fr..

A lire aussi :

Seafrance : décision encore reportée

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus