• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Explosion de Tourcoing : émotion dans le quartier

© FranceTV
© FranceTV

Tout le quartier est sous le choc. Un des enfants grièvement blessé dans l'exposion d'un bidon est décédé.

Par Frédérique BEAL

"Ce drame, il perturbe tout le monde". Emmanuelle a 17 ans. Capuche de sweat sur la tête, comme beaucoup d'ados. Elle entoure de ses bras une amie, toutes les deux sont tristes, très tristes. Comme tout le quartier de la Cité de la Fin de la Guerre à Tourcoing. Thomas, 10 ans, est décédé. Il est l'un des quatre enfants qui a été grièvement brûlé dans l'explosion d'un bidon.

Jeu mortel

Les enfants de 9 et 10 ans jouaient hier soir. En mettant le feu à un bidon qui traînait, ils ont provoqué une violente explosion. "Le bidon a explosé. Il a atterri sur le trampoline là, il a rebondi et il a atterri dans le jardin voisin" raconte un voisin, encore sous le choc. Des habitants, alertés par les cris des enfants, se sont précipités pour leur porter secours.

Les gamins en feu

"Il y a un gamin en roller qui était en feu, tout en feu, un voisin qui l'a attrapé, on voit encore les traces de brûlé, il l'a pris, il l'a mis par terre. Il l'a mis dans une couverture. Et puis, il y a un autre gamin qui est parti par là, il était tout en feu aussi" se rappelle un voisin. Les enfants ont été grièvement brûlés. Deux d'entre eux, hospitalisés au CHR de Lille ont subit des greffes de peau. Thomas, 10 ans, hospitalisé à Gand est décédé en fin de matinée. Théo, 9 ans, hospitalisé à Bruxelles, a été plongé dans un coma artificiel. Son état est jugé critique par les médecins.

 

Explosion de Tourcoing : émotion dans le quartier

 

Le reportage de Florence Mabille et Antoine Morvan

Endroit à sécuriser

A plusieurs reprises, les riverains avaient demandés à ce que l'endroit où a eu lieu l'explosion soit sécurisé. En vain. Un différent entre la mairie et le bailleur co-propriétaire du terrain retardent les travaux. "Nous sommes dans une propriété privée dans laquelle il ne nous est pas possible d'intervenir juridiquement" a déclaré le maire de Tourcoing, Jean-François Delannoy. "C'est un endroit que nous connaissons bien, il est vrai qu'il s'y passe un certain nombre de difficulté". Pourquoi ce bidon traînait-il là? Que contenait-il au juste pour exploser ainsi? Autant de questions auxquelles l'enquête tentera de répondre. Elle a été confiée à la police de Tourcoing.

A lire aussi :

Explosion de Tourcoing : un des enfants est décédé

Tourcoing : 4 enfants brûlés dans une explosion

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus