Faut-il déjà être inquiet pour le LOSC ?

© F3 NPDC
© F3 NPDC

En difficulté en Ligue des champions, moyen en championnat, le LOSC n'a pas convaincu pour l'instant. Patience ?

Par Emmanuel MAGDELAINE

 

1 victoire, 1 match nul, 1 défaite : c'est le bilan des 3 premiers matchs du LOSC en championnat et en Ligue des champions. Bilan moyen ? Positif ? Inquiétant ? Bien trop tôt pour faire un bilan ? Passage en revue des "plus" et des "moins" de ce début de saison des Lillois avant le match de ce week-end à Nice.

Les +

-3 matchs, c'est très peu. Et pour l'instant rien de dramatique n'est arrivé. Surtout si le LOSC se compare à son concurrent le PSG. "On a pris un bon départ en championnat mais on pourrait même dire qu'il sera très bon si on gagne à Nice, analyse Rudi Garcia. On pourrait lui répondre qu'un match nul face à Nancy n'est pas une excellente performance, qu'à Saint-Etienne, la victoire n'a été obtenue qu'à l'arraché et qu'en Ligue des champions, il faudra désormais faire un grand match pour se qualifier mais...

-Joueurs et entraîneurs semblent rester sereins et optimistes : "Vous pouvez continuer d'écrire des choses négatives sur nous, rigole Rudi Garcia. Ce n'est pas un reproche. Mais c'est un ressort comme un autre pour nous."

"Il faut se lâcher", lançait jeudi le défenseur Franck Béria. "Le secteur offensif
est beaucoup critiqué en ce moment. Cela nous donne envie d'amener encore plus
à ce niveau pour répondre aux attentes. Je ne pense pas qu'on va décevoir",
prévenait-il.

-L'an dernier, à la même époque, le LOSC n'avait que 2 points en championnat et était 13ème. Cette année, le LOSC est 6ème avec 4 points.

Photo AFP

Les -

-Le LOSC a du mal à marquer et ses recrues offensives ne sont pas encore au top. Malgré des débuts encourageants, Marvin Martin et Salomon Kalou, recrutés pour
faire oublier Hazard (et ses 20 buts et 15 passes décisives de la saison dernière!),
doivent apporter plus. "Dans le domaine offensif, il y a encore du travail, c'est une certitude", reconnaissait néanmoins l'entraîneur Rudi Garcia. "En même temps, avant Copenhague on avait été performants en préparation, on avait marqué au moins un but à chaque match. Et puis ce n'est pas faute d'avoir tenté, on a tiré 18 fois au but (17 selon les statistiques de l'UEFA, dont neuf tirs cadrés). Ce n'est pas une mince performance. Il y a des matches où ça ne veut pas rentrer", ajoutait Garcia.

-Le LOSC semble un peu moins combatif, tourné vers la victoire que les saisons précdentes. "Il faut plus de détermination collective", commentait l'entraîneur du Losc.

-Florent Balmont, poumon de l'équipe depuis plusieurs saisons, n'a pas été à son niveau pour l'instant.

-Le LOSC sait qu'il ne peut plus compter, en cas de difficulté sur un exploit d'Eden Hazard pour s'en sortir. Le collectif a encore plus d'importance cette saison. Or, ce collectif n'est pas encore rôdé. "On a encore des réglages à trouver", poursuivait Rudi Garcia. "C'est cela qui fait qu'on n'est pas encore performant à 100%. Mon rôle c'est de dire à ce groupe qu'il doit faire plus. Mais le potentiel est présent".
 

-Des blessés nombreux : Basa et Debuchy ont manqué deux des trois premiers matchs. Rozenhal, un des remplaçants, n'a pas été exempt de tout reproche à Copenhague.


Et maintenant ?

-Un échec en tour préliminaire de Ligue des champions aurait des conséquences financières évidentes. Psychologiques aussi pour un groupe qui rêve de faire mieux que l'an dernier dans cette compétition. Même les performances en championnat en seraient peut-être affectées.

-Rudi Garcia aimerait un joueur offensif de plus. Ryan Mendes du Havre est toujours dans le viseur des Lillois mais ont-ils encore les moyens de recruter ? L'effectif du LOSC semble en tout cas loin d'être pléthorique.

-Une victoire convaincante face à Nice et le titre même de cet article deviendrait peut-être obsolète. Car les Lillois y verraient sans doute un bon moyen de se pérapar à une première grande victoire face à Copenhague au Grand Stade de Lille quelques jours plus tard.

A lire aussi :

Hazard cartonne avec Chelsea et... manque au LOSC

LOSC : Chedjou, leader du baromètre France 3

Sur le même sujet

Les + Lus