Ferries Seafrance à quai : jugement vendredi

© Archives AFP
© Archives AFP

Le tribunal de commerce de Paris dira vendredi si l'activité de Seafrance doit reprendre.

Par Emmanuel MAGDELAINE (avec AFP)

Le tribunal de commerce de Paris étudiait ce mercredi après-midi en appel la demande de la CFDT Maritime Nord (syndicat majoritaire), qui exige la reprise des traversées transmanche tandis que les navires de la compagnie sont à quai depuis le 15 novembre.
Cette décision d'interrompre le trafic avait été prise par la direction pour des raisons de sécurité, alors que certains syndicalistes auraient menacé de couler des navires. Elle avait été reconduite par les administrateurs judiciaires, après le placement en liquidation de SeaFrance, filiale lourdement déficitaire de la SNCF, qui emploie 880 personnes en CDI à Calais (Pas-de-Calais).


Le jugement a été mis en délibéré à vendredi. Au cours de l'audience, le procureur a indiqué qu'il n'était pas favorable à la reprise de l'activité. Selon lui, la préservation de l'outil ne passe pas forcément par cette reprise.

Une trentaine de salariés ont assisté à l'audience. 200 avaient fait le déplacement.

A lire aussi :

Scop Seafrance : décision le 3 janvier

Seafrance : Mariani pointe du doigt la CFDT

SCOP Seafrance : doux rêve ou projet sérieux ?

Seafrance : la SCOP ou rien ?

Seafrance : "un scandale syndical" pour la CGT

Sur le même sujet

Art Up : comment fixer le prix d'une oeuvre ?

Près de chez vous

Les + Lus